Peuples autochtones : une marche de la dignité à Saint-Laurent

peuples autochtones
Première édition de la marche de la dignité à Saint-Laurent-du-Maroni
Ils étaient près d’une cinquantaine de marcheurs réunis dans la capitale de l’ouest, pour défendre les droits des amérindiens à l'occasion de la « Journée internationale des peuples Autochtones ». Le temps fort de cette journée était la “Marche de la dignité”. Venus de Montsinéry-Tonnegrande, Kourou, Awala-Yalimapo et Saint-Laurent, “Yopoto” et militants se sont donnés rendez-vous pour marcher dans les rues de la ville en scandant leurs revendications.

7 heures, la circulation est au ralenti au giratoire à l’entrée de la ville de Saint-Laurent. C’est ici qu’est organisé un grand rassemblement pour la marche de la dignité pour célébrer le  9 août « Journée internationale des peuples Autochtones ».

9 août 2022 la marche de la dignité des amérindiens à Saint-Laurent
9 août 2022, la marche de la dignité des amérindiens à Saint-Laurent ©Eric Léon

Quelques Yopoto de la Guyane ont fait le déplacement pour être aux côtés des leurs. Après quelques prises de paroles de ces chefs de village, les manifestants se sont rendus au centre ville pour se faire entendre. A l'hôtel de ville, une délégation est accueillie par la mairesse Sophie Charles.
Après lecture des revendications de la délégation, elle reçoit une motion générale des peuples autochtones de Guyane et chaque chef de village a reçu en ce jour symbolique une médaille de la ville.

La délégation a poursuivi sa marche dans le quartier officiel pour se rendre cette fois-ci à la Sous-Préfecture de Saint-Laurent. Une motion a été aussi remise au représentant du sous-préfet absent.
Pour les militants, la résistance doit se poursuivre, même si seulement une quarantaine de personnes ont participé à cette marche.