publicité

Près de 20 % des Guyanais de plus de 15 ans sont en surpoids ou obèses

Près de 20 % des Guyanais de plus de 15 ans sont en surpoids ou obèses. Ce chiffre de l’Agence Régionale de Santé date de 2014. Ce 23 mai est la journée européenne contre l'obésité. Considérée comme une maladie, elle provoque aussi de nombreuses complications. Explications.

(photo d'illustration) © CHASSENET / BSIP
© CHASSENET / BSIP (photo d'illustration)
  • Marie-Claude Thébia
  • Publié le
L’obésité est une maladie classée grande cause de santé publique. Ce 23 mai est la journée européenne contre l’obésité. Une initiative de la commission européenne Santé et Environnement lancée en 2010.

Dans le département, difficile d’avoir des chiffres. Les derniers datent de 2014 et émanent de l’Agence Régionale de santé. Près de 20 % des guyanais de plus de 15 ans sont en surpoids ou obèses. En cause : les habitudes alimentaires qui ne sont pas assez variées et équilibrées.


Des pathologies graves

Liliane Thélumée est praticienne au Centre Hospitalier de Cayenne depuis le mois d’août. Elle est le seul médecin en Guyane à être spécialisée en  nutrition. Son cabinet ne désemplit pas. "Les complications de l’obésité en Guyane sont d’abord le diabète de type 2, l’hypertension artérielle et les accidents vasculaires cérébraux, explique le docteur Liliane Thélumée. Ensuite, il y aussi les problèmes articulaires et les cancers digestifs".

Regardez ci-dessous son interview sur Guyane 1ère : 

La bonne équation

Cinq fruits et légumes par jour et de l’exercice physique quotidien permettent de se maintenir en bonne santé. En Guyane, dés le jeune âge, il est nécessaire d’inculquer de nouvelles habitudes alimentaires. Depuis la loi Lurel et l’"Arrêté sucre" interdisant la vente de produits agro alimentaires dans les DOM plus sucrés qu’en métropole, l’alerte est lancée.

"Les enfants sont les premiers concernés", confirme Christine Masles, diététicienne diplômée d’Etat. "Les goûters en Guyane sont très sucrés ou trop salés. Beaucoup de feuilletés saucisse, dans les cartables !, s’exclame la diététicienne. Cela peut créer des pics glycémiques qui ne sont pas favorables à une bonne santé pour les adolescents et les enfants".

Bien manger

Apprendre à maitriser son alimentation est la clé, dit- on, d’une bonne santé. Cette 7eme  journée européenne contre l’obésité est là pour le rappeler.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play