publicité

Qualifiés, éliminée : les réactions au premier tour des législatives en Guyane

Satisfaction, désillusion : les candidats aux élections législatives réagissent après les résultats du premier tour, samedi 10 juin, en Guyane. Le député sortant, Gabriel Serville est en tête dans la 1ère circonscription. Lénaïck Adam, candidat de "La République en marche" s'impose dans la seconde.

Les réactions politiques après le 1er tour des législatives en Guyane. © DR
© DR Les réactions politiques après le 1er tour des législatives en Guyane.
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
De la déception, de la satisfaction ou encore des interrogations sur l'abstention : les candidats ont réagi à l’annonce des résultats du premier tour des élections législatives en Guyane. 


"Des marges de progrès"

Dans la première circonscription, le député sortant, Gabriel Serville, candidat du Parti Socialiste Guyanais arrive en tête avec 29,77 % des suffrages. Il devance d’une vingtaine de voix seulement, Joëlle Prévot-Madère. La candidate de "La République en Marche" rassemble 29,58 % des voix.

"Il y a des communes ou nous ne sommes pas encore passés, a expliqué Gabriel Serville sur Guyane 1ère. Nous n’avons pas vraiment battu la campagne à Rémire-Montjoly ou Camopi. Il y a des marges de progrès énormes. La semaine sera courte mais dynamique". Le député sortant, a aussi réagi face au taux d’abstention de 75,41%. "Je ne suis pas surpris ", a-t-il déclaré. "Une campagne a tenté de discréditer les élus". (Ecoutez ci-dessous sa réaction).



"Vous devez vous déplacer"

De son côté, Joëlle Prévot-Madère a aussi commenté cette abstention record. "On ne peut pas avoir fait ce mouvement, avoir fait porté la voix de la Guyane auprès du gouvernement, pour qu’aujourd’hui alors que l’on doit porter ce protocole d’accord, vous ne vous déplacez pas de manière plus importante pour élire celui ou celle qui devra se battre pour vous" ,a réagi la candidate de "La République en Marche" en s’adressant aux électeurs. (Ecoutez ci-dessous sa réaction).

 

"Travailler plus encore"

Dans la seconde circonscription, deux jeunes visages sont arrivés en tête du premier tour. Lénaïck Adam, le candidat de "La République en Marche", a obtenu 36,50 % des suffrages. Il devance Davy Rimane, candidat sans étiquette, figure de la mobilisation sociale de mars dernier en Guyane, qui obtient 20,31 %.
 
"On prend ce résultat avec beaucoup d’humilité, a déclaré Lénaïck Adam. Je ne pensais pas forcément passer la barre des 50 % à St Laurent du Maroni mais nous avions espoir de le faire. (...) Se déplacer en avion, en pirogue et en voiture dans cette deuxième circonscription n'est pas évident, mais il faut le faire car le pays va mal. Nous restons sereins, concentrés et on va travailler plus encore pour ce deuxième tour". (Regardez ci-dessous sa réaction).

Lénaïck Adam


"L'abstention pose problème"

“Ce qui est important à retenir c’est ce fort taux d’abstention qui est un record en Guyane et qui pose un problème majeur, a déclaré pour sa part, Davy Rimane, candidat sans étiquette arrivé en deuxième position. On pensait être dans une phase de changement avec une détermination affichée et on constate que la population ne s’est pas mobilisée. Il y a un rejet de la sphère politique et cela pose problème. Un élu doit être représentatif et avec un tel taux d’abstention, il ne l’est pas.” (Ecoutez ci-dessous sa réaction). 



"Comprendre cette élection"

La députée sortante, Chantal Berthelot est éliminée dès ce premier tour. Elle obtient 19,48% des voix. Seules 82 voix la séparent de Davy Rimane. "Je m'interroge sur l'emploi du terme de "déception", a déclaré sur Guyane 1ère Chantal Berthelot à l'annonce des résultats. Je respecte le choix des électeurs, je prendrais le temps plus tard d’analyser les chiffres pour comprendre ce qu’il s’est passé dans cette élection. (...) Il faut comprendre cette abstention et se poser de nombreuses questions".

Pour le moment, la députée sortante ne donne pas de consigne de vote. Elue pour la première fois à a députation en 2007, Chantal Berthelot briguait un troisième mandat. (Regardez ci-dessous sa réaction).

Chantal Berthelot

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play