guyane
info locale

A la recherche de l’épave du Leusden

Depuis le 17 septembre, une nouvelle campagne de prospection a été lancée à l’embouchure du Maroni, à la frontière entre la Guyane et le Suriname. Le but : trouver une trace du Leusden, un navire négrier qui a coulé les 1er et 2 janvier 1738. Le navire venait du Ghana, il transportait des esclaves au Surinam. Mais il a heurté un banc de sable et a sombré.Sur les 680 esclaves à bord, 664 ont péri. Des recherches ont déjà été effectuées en 2013.
En juillet 2018, le projet, abandonné, a été relancé. Et depuis la semaine dernière, une nouvelle campagne est en route. Le but est d’abord de détecter la présence d’éventuels vestiges métalliques, puis d’affiner les recherches, avec une caméra acoustique.
Publicité