Régina : 6 orpailleurs illégaux interpellés

faits divers
Opération de démantèlement d'un camp d'orpaillage à Régina
©Préfecture de Guyane / Police nationale de la Guyane

La semaine dernière, les hommes de la police aux frontières de Saint-Georges et les militaires des Forces armées de Guyane ont procédé au démantèlement d'un camp d'orpaillage illégal à Régina. Six hommes ont été interpellés. Deux ont été incarcérés, les 4 autres ont été reconduits au Brésil.

En début de semaine dernière, une opération de lutte contre l’immigration irrégulière en lien avec l’orpaillage illégal s’est déroulée sur le secteur de Régina. Deux policiers du Service Territorial de la Police Aux Frontières de Saint Georges de l’Oyapock  accompagnés de 7 militaires des Forces Armées de Guyane ont investi un site d’exploitation aurifère clandestin après plusieurs heures de marche en forêt.

Deux orpailleurs clandestins en garde à vue

Sur les lieux, ils ont saisi 2 fusils et 73 grammes de mercure ; 1 radio-émettrice, 2 moto-pompes, 1 table de levée, 1 lance à eau et 1 carbet ont été détruits. Six garimpeiros sont interpellés en flagrant délit.
Conduits à Saint Georges de l’Oyapock, deux orpailleurs clandestins placés en garde à vue ont été présentés à l’autorité judiciaire et ont été écroués, les quatre autres ont été reconduits au Brésil.

Opération de démantèlement d'un camp d'orpaillage à Régina
©Préfecture de Guyane / Police nationale de la Guyane