Les rythmes du pays Boni en spectacle au Zéphyr

culture
Rythmes du fleuve au Zéphyr
Le Conservatoire de musiques et de danses de Cayenne, a invité trois groupes de musique venus de Papaïchton sur la scène du Zéphyr. Au programme : reggae, bigi pokou, des rythmes venus du fleuve qu’on entend encore trop peu sur le littoral. 
Le Conservatoire de musiques et de danses de Cayenne, a invité trois groupes de musique venus de Papaïchton sur la scène du Zéphyr. Au programme : reggae, bigi pokou, des rythmes venus du fleuve qu’on entend encore trop peu sur le littoral. 


Des rythmes venus du fleuve Maroni

Les musiciens de Papaïchton ont électrisé la scène du Zéphyr. Malgré une faible affluence, les spectateurs ont mis l’ambiance et se sont déhanchés sur du kaséco ou du bigi pokou, une musique reggae du Surinam.
"Positive vibration", "New style" et "Succes fighter", venus de Papaïchton, se sont succédés sur scène. Leur venue à Cayenne a été possible grâce au Conservatoire de musique, danse et théâtre de Guyane. Pendant près de deux heures les trois groupes du pays Boni ont joué les musiques du fleuve devant une centaine de spectateurs.
A la sortie du concert c’est un public surpris et ravi par la nouveauté des groupes qu’ils écoutent trop peu sur le littoral guyanais.
La commune de Papaïchton fête cette année ses 50 ans, l’occasion de retrouver ces groupes dans la capitale du pays Boni le 27 août prochain.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live