Confinement : un homme interpellé à Kourou pour violences conjugales

faits divers kourou
Investigations  gendarmes
©Guyane 1ère
Un homme interpellé par les gendarmes de Kourou pour violences conjugales. Il a été placé en garde à vue dans l’attente d’une comparution immédiate. Sa femme très choquée, est depuis, en arrêt de travail. Cinq jours d’ITT ont été requis par son médecin.
Un homme interpellé par les gendarmes de Kourou pour violences conjugales. Il a été placé en garde à vue dans l’attente d’une comparution immédiate. Sa femme très choquée est depuis en arrêt de travail. Cinq jours d’ITT ont été requis par son médecin.
 

Un homme âgé de 43 ans 

Selon la gendarmerie de Kourou, les faits se sont déroulés le 1er avril aux environs de 21h. Les hommes de la brigade de Kourou ont été appelés par l’une des deux victimes. Ils sont intervenus au domicile d’un individu venant de frapper violemment son épouse et sa fille âgée de 14 ans. L’homme âgé de 43 ans, a reconnu très vite les faits après avoir été placé en garde à vue dans les locaux du pool judiciaire de la brigade. 

" L'épouse a été examinée par un médecin et présente 5 jours d'ITT (incapacité totale de travail). Son conjoint a été déféré devant le procureur de la République à Cayenne en vue d'être jugé en comparution immédiate."

                                                                 Chef d’escadron Arnaud Amestoy

La décision du procureur de la République n’a pas encore été rendue publique. Actuellement, la promiscuité, les tensions, l’anxiété, sont des vecteurs favorables aux violences conjugales et intrafamiliales. Pour écarter toute mise en danger ou pour les cas les plus urgents, le dispositif judiciaire reste opérationnel.