Transport scolaire : 1700 élèves de Guyane se rendent à l’école en pirogue

éducation
En Guyane chaque année plus de 1700 enfants vont à l’école en pirogue. Seul moyen de transport pour de nombreux sites isolés. Ce type de transport est une compétence partagée. La Collectivité Territoriale de Guyane gère la majeure partie du territoire et la CACL le transport du village Favard vers Roura. Emmener les enfants à l’école par le fleuve n’est pas un dispositif simple à gérer car les voies d’eau ne sont pas navigables selon la loi mais un arrêté préfectoral permet de combler ce vide juridique.

La Collectivité Territoriale de Guyane est en charge de 39 lignes fluviales réparties entre Saint-Laurent du Maroni et Saint-Georges de l’Oyapock. Apatou est la commune la plus dotée avec 39 lignes pour 800 élèves suivie de Grand Santi avec 10 lignes et 500 élèves. Ensuite, on retrouve Maripasoula, Camopi, Papaïchton, Saint-Laurent pour les enfants de l’île Portal et à Saint-Georges pour ceux du village de Trois Palétuviers. 

Les familles déboursent 120€ par an, comme pour transport en bus. Pour les familles nombreuses, la CTG prévoit un tarif dégressif à partir du 3ème enfant et l’abonnement passe à 96€. 

La Communaunauté d' Agglomération du Centre Littoral de son côté propose une économie de 20€ pour les inscriptions en ligne via son site internet.

Pirogue au village Favard
Transport fluvial des enfants du village Favard à Roura ©F.Leconte

Le transport scolaire fait l’objet d’une délégation de service public par le biais d’un appel d’offre. 

Ces marchés coûtent chaque année 110 000€ à la CACL et un peu plus de 2 millions à la CTG. 

Pour assurer la sécurité des enfants, les transporteurs doivent répondre à plusieurs critères : être assuré, avoir une pirogue immatriculée, un gilet de sauvetage par passager et une trousse de premiers secours.  

Retrouvez ici le reportage de Guyane la 1ère sur le transport scolaire des enfants de la commune de Camopi