Une étude révèle la mauvaise santé des exploitants agricoles guyanais

santé
Elections à la Chambre d'Agriculture
Le marché des producteurs à Cayenne ©guyane 1ère
La Caisse Générale de Sécurité Sociale et l’Observatoire Régional de la Santé ont dévoilé ce matin sur la première étude de santé chez les exploitants agricoles de Guyane. L'étude réalisée fin 2014 auprès de 732 exploitants affiliés à la MSA, la Mutualité Sociale Agricole est alarmante.
Ce sont les mots même de la directrice de la sécurité sociale de Guyane et du cadre de l’observatoire de la santé qui a coordonné l’étude. Six exploitants agricoles interrogés sur dix déclarent utiliser des produits phytosanitaires, herbicides, fongicides ou encore insecticides. Près d’un utilisateur sur deux de ces produits chimiques déclare avoir ressenti des symptômes suite à leur utilisation, notamment des maux de tête ou des éruptions cutanées. A noter que très peu d’agriculteurs déclarent porter des combinaisons de protection.
Autre problème de santé : 60 % des agriculteurs interrogés souffrent de surpoids, dont 25 % sont obèses, ce qui est très au dessus des moyennes nationales. Par ailleurs, 45 % des exploitants présentent une hypertension artérielle contre 31 % en moyenne nationale.
Enfin, plus d’un agriculteur sur deux souffre de troubles musculo-squelettiques, c'est-à-dire des douleurs du dos, des bras ou des jambes liées à leur activité.
A noter également une prévalence du cancer du col de l’utérus deux fois plus importante que la moyenne nationale chez les 122 femmes ayant été dépistées au cours de l’étude…
A partir de cette enquête, la Direction de la Sécurité Sociale de Guyane projette des campagnes d’information et de prévention auprès du public concerné.

L'interview de Renaud Terrazzoni de la directrice générale de la Sécurité Sociale de Guyane : Monique Harang
©guyane

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live