Vaccination covid Amériques et Caraïbes : priorité numéro 1, en particulier pour les Amérindiens pour l’organisation Panaméricaine de la Santé

océan atlantique
Vanda Witoto, première personne vaccinée de l'Amazonas
Vanda Witoto, première personne vaccinée de l'Amazonas, à Manaus (Brésil), le 18 janvier 2021. (SECOM-MT/AFP - Arthur CASTRO) ©SECOM-MT/AFP - Arthur CASTRO

Faire de la vaccination contre le covid 19 leur priorité numéro 1 et mettre en place des projets de développement des vaccins : c'est la recommandation de l'OPS, l'Organisation Panaméricaine de la Santé à tous les Etats des Amériques et des Caraïbes.

La branche de l'OMS pour les Amériques recommande particulièrement de vacciner les populations amérindiennes très vulnérables sur un continent fortement touché par le coronavirus.

Près 63 millions de personnes vaccinées contre le coronavirus en 2 mois dans les Amériques et les Caraïbes. L'OPS, l'Organisation Panaméricaine de la Santé (la branche de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, pour le continent) juge le chiffre encourageant mais insuffisant. Il en faut 700 millions pour une couverture de 70% créant une immunité dans la région. Le système covax mis en place par l'ONU doit permettre de distribuer 160 millions de doses dans 37 pays de la zone au cours du premier semestre.

La vaccination doit être la priorité numéro 1

L'OPS recommande aux Etats de faire de l'immunisation leur priorité numéro1. Via notamment des projets de développement des vaccins qui existent déjà par endroits, comme le rappelle Jarbas Barbosa, directeur adjoint de l'Organisation panaméricaine de la santé :

« Il y a ceux de Cuba. Il y en a d'autres au Pérou. Il y en a d'autres au Brésil. Il y en a dans d'autres pays de la région et je crois que c'est très important. »


Une urgence sanitaire bien comprise, comme par exemple semble-t-il par Luis Abinader, le président de la République Dominicaine où les premiers vaccins sont arrivés

« Ils continueront d'arriver jour après jour. Nous n'allons pas nous arrêter. Chaque journée sera organisée selon les étapes prévues et ce cauchemar se terminera. »


Les Amérindiens doivent être parmi les prioritaires pour la vaccination

Pour l'OPS, les populations amérindiennes doivent aussi être prioritaires dans l'accès au vaccin. Leurs conditions sanitaires sont souvent difficiles explique Jarbas Barbosa :

« Dans certains pays, les populations indigènes sont plus intégrées dans les grandes villes. Dans d'autres pays, les populations indigènes ont des difficultés d'accès aux services de santé. Donc il faut développer des politiques publiques spécifiques pour atteindre ces communautés. »


Pour tous, la vaccination est très attendue : le 18 février le continent américain et les Caraïbes totalisaient officiellement déjà près d'1,2 million de décès liés au covid 19 pour plus de 49 millions de cas (près de 650 000 décès et plus de 20 millions 400 000 pour les seules Amérique Latine et Caraïbes). Des données probablement en dessous de la réalité car les recensements ne sont pas fiables dans tous les pays

Les Outre-mer en continu
Accéder au live