Yohann Lafontaine prend la tête de la ligue d'athlétisme de Guyane

athlétisme
Yohann Lafontaine
Yohann Lafontaine, le nouveau président de la ligue d'athlétisme de Guyane ©Jessy Xavier
Il a été élu e 11 novembre, Yohann Lafontaine succède à Gaétan Tariaffe et préside désormais la ligue d'athlétisme de Guyane durant cette nouvelle olympiade. Il était le seul  candidat.
Le nouveau président de la ligue d'athlétisme, Yohann Lafontaine, a pratiqué la course durant 12 ans. Il connaît les arcanes de l'athlétisme et s'est formé durant 4 ans aux côtés de l'ancien président, Gaëtan Tariaffe. 
Pour ce père de famille, de 37 ans, il a deux enfants, cadre à la Collectivité Territoriale de Guyane, la feuille de route de la ligue doit se construire avec les 12 clubs existants en Guyane. Il va s'atteler à ce challenge et compte bien présenter son projet d'ici trois mois.
La ligue de Guyane compte 1000 licenciés, un nombre en augmentation régulière et qu'il faut encore faire progresser. Le nouveau président souhaiterait, par exemple, que Sinnamary ait un un club.


Dégager les priorités

Avec son équipe, il va travailler pour que la Guyane ait une tête d'affiche aux JO de 2020 à Tokyo, comme cela a été le cas avec Marvin René pour cette année. Il faut pour cela former des cadres. Il faudra, certes ,dégager une élite mais le champ d'intervention est très large. En 4 ans, il ne sera peut-être pas possible de tout faire,il va, donc, agir en fonction des priorités. Par exemple, encadrer davantage l'athlétisme sur route, accompagner l'explosion des trails qui gagne la Guyane tout comme favoriser le sport santé à travers les entreprises et avec le soutien de l'Etat pour la formation d'éducateurs.
Son premier gros événement sur route sera le semi marathon de Guyane qui se déroulera le 10 décembre et au mois de mai 2017, le match des minimes entre la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe. Le Défi amazonien se tiendra, lui, en 2018 et les Carifta games Guyane en 2020 ou 2022.
Reste à Yohann Lafontaine à embarquer le monde de l'athlétisme guyanais dans cette course de fond.