16 000 abonnés de la SME dans l'attente d'eau potable au sud et au nord de la Martinique

travaux publics
La CTM sur le front des réparations des réparations des dégâts liés aux intempéries
Réparation de la canalisation de Fonds Saint-Jacques à Sainte-Marie (novembre 2020) • ©©Collectivité Territoriale de Martinique
Sainte-Marie, Trinité, le Vauclin, le Marin et les Trois-Îlets sont dans l'attente du rétablissement du réseau de la SME (société martiniquaise des eaux). A ce jour (lundi 23 novembre 2020) la SME affiche un manque de 30 % de ressources en eau. La situation pourrait s'améliorer début décembre.
Le réseau d’eau potable reste encore très affecté par la casse de la grosse canalisation de la CTM (collectivité territoriale de Martinique) à Fond-Saint-Jacques (Sainte-Marie). Une casse due à un glissement de terrain pendant les fortes pluies qui sont tombées entre le 6 et le 15 novembre 2020. 

Cette casse génère un manque de ressource en eau de 30% encore aujourd'hui (lundi 23 novembre 2020) précise la SME (société martiniquaise des eaux)

Au sud de l'île, ce sont les quartiers situés en hauteur des communes des Trois-Îlets, de Sainte-Luce et du Marin qui restent difficiles à alimenter et au nord, le bourg de Sainte-Marie et le quartier la Crique et Morne Congo à Trinité. 

Face à cette situation inédite, les abonnés n'ont pas d'autres choix que de prendre leur mal en patience. 
 

Des améliorations attendues en décembre 


De son côté la CTM (collectivité territoriale de Martinique) met tout en oeuvre pour rétablir provisoirement le transit de l'eau provenant de Vivé pour fin novembre voire début décembre.Des citernes et bâches d’eau sanitaire (eau non potable) ont été déployées dans chacune des communes où les abonnés connaissent des difficultés d’alimentation persistantes et des bouteilles d’eau continuent d’être fournies par la SME auprès de tous les CCAS (centre communaux d'action sociale).

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live