martinique
info locale

Le maire se fâche avec son 2ème adjoint pour 650€

politique
Polémique à St Marie
Face à face Georges VanKatapen et Bruno Nestor Azérot ©Martinique 1ère
A l'issue d'une réunion parfois houleuse dimanche à Sainte-Marie, Georges Van Katapen, un des principaux dirigeants du mouvement a été exclu du MIP, le mouvement d'initiative populaire à cause d'une somme de 650€. Le 2ème adjoint au maire, risque aussi de perdre ses délégations.
Dimanche, le mouvement initiative populaire présidé par Bruno Nestor Azérot, le député et maire de Sainte-Marie, a tenu son  Assemblée générale dans une atmosphère houleuse car depuis quelques temps, le différend avec Georges Vankatapen, était sur la place publique.

L'histoire est loin d'être banale, puisque les personnes en cause sont certes du mouvement politique de la ville  et surtout le maire et son deuxième adjoint de Sainte-Marie. Au centre de la polémique, la gestion du mouvement et la sincérité des comptes de campagne du député du nord.

Une somme de 650€ n'aurait pas été versée dans les temps par Georges Van Katapen ce qui nuit aux rapports de confiance déclare en substance Bruno Nestor Azérot.

DMCloud:58167

De son côté, Georges Vankatapen a fait preuve de courage devant une foule hostile, favorable au maire en place. "Je suis clair, transparent et net", dit-il. "Les comptes du mouvement ne sont pas sincères", maintient-il. Il est exclu du mouvement suite à l'assemblée générale et risque aussi de perdre ses délégations car il n'a plus la confiance du maire en place...Georges Vankatapen laisse entendre qu'il ne va pas en rester là.

DMCloud:58223

 
 
Publicité