publicité

Meurtre de Duchesne : le militaire avait demandé de l'aide

Le militaire retraité, auteur des coups de feu qui ont tué un jeune homme et blessé un autre, dimanche dernier à Duschesne au Lamentin avait demandé l'aide des forces de l'ordre. Se sentant menacé, il a dû se défendre selon ses proches.

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Jeudi après-midi, le juge des libertés a refusé la remise en liberté sous contrôle judiciaire du militaire à la retraite, auteur des coups de feu qui ont tué le jeune homme de 28 ans, et blessé son frère, dimanche dernier à Duchesne, au Lamentin. Le juge estime qu'une libération aurait été mal perçue le jour des obsèques du jeune homme, vendredi après-midi au Lamentin.

Les circonstances se précisent

Les investigations des enquêteurs permettent aujourd'hui de mieux comprendre l'enchaînement des faits. Le dimanche 24 novembre, l'épouse du militaire croise sur la route le jeune homme qui doit faire un écart pour éviter un accrochage. Furieux, il se rend au domicile du militaire, pour lui dire que sa femme conduit dangereusement. La manière et le ton ne plaisent pas au militaire. 

Il demande fermement au jeune homme de retirer sa voiture de sa propriété. C'est en partant précipitamment que ce dernier fait une mauvaise manoeuvre sur un chemin étroit et se retrouve dans un ravin avec femme et enfants à bord. La colère du jeune homme est encore plus vive, deux de ses frères et un ami se rendent à nouveau au domicile du militaire à la retraite. Les propos s'enveniment, l'homme de 47 ans, s'empare d'un pistolet automatique, tire sur le jeune homme et le touche en pleine tête, le frère reçoit une balle à l'abdomen.

L'auteur des faits a demandé de l'aide

Selon l'avocate du militaire à la retraite, se sentant menacé, son client a demandé l'aide de la police. Au téléphone, un correspondant lui aurait répondu qu'il devait plutôt joindre les gendarmes, mais il était trop tard...
Le militaire à la retraite plaide la légitime défense, son avocate prépare une nouvelle demande de remise en liberté sous contrôle judiciaire, probablement dés la semaine prochaine.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play