publicité

Grève à la prison de Ducos

Ce jeudi, la grogne des gardiens de prison pourrait perturber les activités du centre pénitentiaire de Ducos. A l'appel de l'UFAP, les surveillants dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail et interpellent la Garde des Sceaux.

Pierre Just Marny a dû attendre le 28 mai 2011 pour être transféré en Martinique. © R.Bastide
© R.Bastide Pierre Just Marny a dû attendre le 28 mai 2011 pour être transféré en Martinique.
  • Par Raphaël Bastide
  • Publié le , mis à jour le
Les surveillants du centre pénitentiaire de Ducos dénoncent notamment la mise en danger et la souffrance psychologique du personnel de l'établissement. Les gardiens demandent également l’abrogation de l’article 57 de la loi pénitentiaire.

Les explications de Daniel SYLVANISE, secrétaire général adjoint de lUnion Fédérale Autonome Pénitentiaire (UFAP)

grève-prison

 
Article 57 de la LOI n° 2009-1436 du 24 novembre 2009 pénitentiaire

Les fouilles doivent être justifiées par la présomption d'une infraction ou par les risques que le comportement des personnes détenues fait courir à la sécurité des personnes et au maintien du bon ordre dans l'établissement. Leur nature et leur fréquence sont strictement adaptées à ces nécessités et à la personnalité des personnes détenues.
Les fouilles intégrales ne sont possibles que si les fouilles par palpation ou l'utilisation des moyens de détection électronique sont insuffisantes.
Les investigations corporelles internes sont proscrites, sauf impératif spécialement motivé. Elles ne peuvent alors être réalisées que par un médecin n'exerçant pas au sein de l'établissement pénitentiaire et requis à cet effet par l'autorité judiciaire.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play