publicité

Les dockers et leurs patrons cherchent la solution

Dockers et patrons cherchent à sortir du conflit qui perturbe la vie du port depuis le 2 octobre dernier. Les 121 dockers réclament une prime nette de 2 000€ par personne, pour le déchargement des voitures. Un des armateurs vient d'annuler un chargement de voitures vers la Martinique !

Les représentants du syndicat des travailleurs du port de Fort de France, à l'origine du conflit © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les représentants du syndicat des travailleurs du port de Fort de France, à l'origine du conflit
  • Martinique 1ère
  • Publié le
"Il s'agit d'une prime exceptionnelle, versée cette année et négociable", déclare  Jean-Michel Jean-Baptiste, secrétaire général du syndicat des travailleurs du port de Fort de France. Une prime pour décharger les voitures sur le port de Fort de France. "Tout cela n'a rien d'exceptionnel", a déjà répondu un représentant des manutentionnaires, la semaine dernière. Les deux parties discutent depuis jeudi après-midi pour tenter de trouver la solution !
GEMO et dockers
En attendant, sur les réseaux sociaux les chefs d'entreprises constatent une nouvelle conséquence de ce conflit.

 

1 415 928 891

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play