publicité

Disparition de l'enseignante : l'avocate du suspect rappelle la présomption d’innocence

Dans l'enquête préliminaire sur la disparition de Francette Pierre-Emile, l'enseignante portée disparue depuis le 02 décembre denier, l'avocate du suspect en garde à vue depuis mercredi, rappelle qu'à ce stade, son client est présumé innocent. Elle tente d'arrêter les nombreuses rumeurs...

Francette Pierre-Emile, l'enseignante du couvent de Cluny à Fort de France, portée disparue depuis le 2 décembre 2014 © FB comité de soutien
© FB comité de soutien Francette Pierre-Emile, l'enseignante du couvent de Cluny à Fort de France, portée disparue depuis le 2 décembre 2014
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le
Depuis l'arrestation d'un suspect dans l'affaire de la disparition de l'enseignante Francette Pierre-Emile, des rumeurs se répandent sur ses révélations ou son degré d'implication dans cette mystérieuse affaire. "J'entends des choses qui sont avancées par les enquêteurs", dit Maître  Ingrid Raspail, avocate du suspect placé en garde à vue depuis mercredi, "mais nous n'avons pas encore accès au dossier, ni aux résultats que les enquêteurs eux-mêmes attendraient". L'avocate appelle les uns et les autres à la sérénité et à ne pas désigner un coupable idéal.
Avocat du suspect

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play