2015: L'année de tous les records en matière de saisies pour les douaniers martiniquais

société
Saisie Drogue Martinique
©Douane française
Saisie de stupéfiants, redressement de taxes, lutte contre les contrefaçons : la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) affiche de nombreux indicateurs à la hausse sur l’année 2015. Les douaniers martiniquais ont, eux aussi, réalisé une année record en matière de saisies.
En Martinique, la douane a obtenu des résultats, et cette performance est signalée le jeudi 17 mars, lors de la publication générale des chiffres de  2015. La perception des droits et taxes exigibles à l’importation des marchandises, a rapporté plus de 551 millions d’euros de recettes, au titre de l’année 2015 et réparties entre les collectivités (69%), l’État (25%), l’Union européenne (2%) et les transports urbains CACEM, CAESM ou encore le grand port (4%). Les contrôles ont permis de redresser 1, 5 millions de droits, essentiellement de l’octroi de mer et des taxes liées au dédouanement.
Douane : chiffres 2015
©Douane
Dans le cadre de leur mission de protection du citoyen, les douaniers martiniquais ont réalisé une année record en termes de saisies : 1 tonne de drogue dont 370 kilos de cocaïne interceptée au port, à l’aéroport et sur la route et 2, 4 tonnes de cocaïne saisies en mer par la direction gardes côtes.

Contrefaçons 

7400 articles contrefaits essentiellement des vêtements, pièces automobiles et de la bijouterie, 61 constatations sur la protection du consommateur et de l’environnement, dont 4200 raquettes anti-moustiques non conformes mais également des lits bébé, des ventilateurs, des cosmétiques dangereux pour la santé humaine.

Stupéfiants

Concernant les stupéfiants, il convient de souligner les saisies de 67 kilos de cocaïne sur deux passagers en partance pour Paris, 35 kilos de cocaïne dans un déménagement à destination de la métropole, 407 kilos de résine de cannabis à l’importation dissimulés dans un véhicule neuf et surtout, 2,250 tonnes de cocaïne sur le bateau Silandra au large de la Martinique. Le montant total des stupéfiants appréhendés par la douane en Martinique s’élève à 113 millions d’euros, valeur sur le marché illicite.

Laurent PASQUIER, Directeur des services douaniers à la direction régionale de Martinique ( William Zébina)

 

La Douane
perçoit pour le compte des collectivités  :
– l’octroi de mer interne et externe, l’octroi de mer régional (sur le plan fiscal, la Martinique – et les autres DOM – est territoire d’exportation par rapport à l’Union Européenne, ce qui génère une fiscalité spécifique : l’octroi de mer) ;
– la taxe spéciale sur les carburants ;
– le droit de consommation sur les tabacs, la taxe sur les passagers embarqués dans les DOM, les droits de port, ainsi qu’un droit spécifique aux DOM sur les alcools du cru