martinique
info locale

Un mort de la grippe en Martinique

santé
La grippe
©Urgences CI
L’Agence régionale de santé a fait le point sur les différentes épidémies en cours… Et bonne nouvelle : le pic épidémiologique semble avoir été atteint en ce qui concerne la grippe. On déplore un décès, un homme qui avait été hospitalisé.
Selon la Cire Antilles-Guyane (Cellule interrégionale d'épidémiologie), le pic épidémiologique semble avoir été atteint en ce qui concerne la grippe. On avait comptabilisé jusqu’à 3 500 cas hebdomadaires, la dernière semaine de février, pour retomber à 2 500 lors de la première de mars.


14 600 cas de grippe au total

Cela ne signifie pas qu'il faut relâcher les efforts comme l'explique Alain Blateau, ingénieur épidémiologiste : "Même si on baisse un peu, le nombre de malade est loin d'être négligeable. Il est particulièrement important de poursuivre toutes les mesures d'hygiène : le lavage des mains, l'utilisation de mouchoirs jetables, des précautions aussi envers les plus fragiles."
Selon l'Institut Pasteur, la grippe est responsable de 1 500 à 2 000 décès par an. Et la Martinique ne fait pas exception, puisqu’un homme en est mort la semaine dernière. Il faisait partie des cinq malades hospitalisés en réanimation.

Ecoutez ce qu'en dit Alain Blateau :

Un mort de la grippe en Martinique

Concernant l'épidémie de gastro-entérite, qui a amorcé sa décroissance, on compte plus de 9 300 malades en 3 mois. Des règles d'hygiène de base peuvent permettre d'éviter d'être contaminé par ces deux maladies.

 

Publicité