Les Syriens de Martinique bouleversés par la mort du petit Aylan

monde
Syriens de Martinique
Les Syriens de Martinique, très préoccupés par la situation dans leur pays ©Martinique 1ère
Indignation et émotion suscitées par la photo d'un enfant-migrant syrien de trois ans Aylan Kurdi, retrouvé mort hier (2 septembre) sur la plage de Bodrum (Turquie). Il tentait de rejoindre la Grèce avec ses parents. Les Syriens de Martinique sont sous le choc.
Le père de l'enfant mort, dont les images ont horrifié le monde entier, a raconté ce jeudi (3 septembre) que ses deux fils lui avaient glissé des mains lorsque l'embarcation qui les conduisait en Grèce a chaviré selon le figaro. La famille, originaire de Kobane, une petite ville de Syrie à la frontière turque, a fui les massacres perpétrés par l'État islamique. Aylan Kurdi, trois ans, a perdu la vie avec sa mère et son frère dans le naufrage d'une embarcation de migrants entre la Turquie et la Grèce. La famille espérait rejoindre le Canada rapporte le site de France 24. Cette situation et surtout la mort du petit garçon le visage enfoui dans le sable, bouleverse la communauté syrienne de Martinique.