martinique
info locale

La coupure générale dûe à une défaillance à la Pointe des Carrières

énergie
EDF centrale de pointe des carrières
La Centrale EDF de Pointe des Carrières à Fort-de-France. ©MARTINIQUE 1ERE
Après la nouvelle coupure générale que la Martinique a connue, mercredi (24 septembre), à la mi-journée, EDF recherche les causes de l'incident. La panne proviendrait d'un poste de transformation haute tension de la Centrale de Pointes des Carrières, à Fort-de-France. 
La Martinique a, de nouveau connu, une coupure d'électricité de grande ampleur, mercredi (24 septembre), à la mi-journée. Pendant plusieurs heures, la population a été privée de courant. Depuis, EDF cherche les causes de ce nouvel incident.

C'est à la Centrale de Pointes des Carrières de Fort-de-France que proviendrait la panne, plus précisément dans un poste de transformation haute tension. C'est un élément très important, qui agit comme un interrupteur. Il participe à la circulation de l'électricité. "Cet appareil est chargé d'aiguiller l'électricité sur l'ensemble du territoire", explique ​Yves-André Barclais d'EDF Martinique. "L'appareil a été défaillant. On n'a pas pu évacuer l'énergie. Donc la centrale s'est mise en sécurité. Des équipes travaillent de façon à rendre un diagnostic efficient de ce qui s'est passé".

Un réseau fragile

Depuis la mise en fonction de la nouvelle centrale, en novembre 2013, il s'agirait de la quatrième coupure majeure. "Nous sommes conscients que notre réseau est fragile. C'est pour cela que nous avons entrepris de grands travaux", détaille Yves-André Barclais. "Des travaux de maintenance concernant tous les appareils du réseau électrique. Et des travaux à plus long terme comme le câble sous-marin qui va passer entre la centrale de Bellefontaine et celle de la Pointe des Carrières, de façon à insensibiliser un peu plus notre réseau". Ces projets devraient prendre plusieurs années avant de voir le jour.

En attendant, cette coupure générale a des conséquences parfois irréversibles, autant pour les particuliers que les entreprises locales. 

Les explications avec Peggy Pinel-Féréol et Stéphane Petit-Frère : 

Publicité