Les oiseaux migrateurs se délectent des sargasses

environnement
Oiseau
Oiseau migrateur en Martinique ©Martinique 1ère
L'association Carouge organisait ce dimanche (04 octobre) une balade au Vauclin, à la découverte des oiseaux migrateurs. Ils parcourent chaque année des milliers de kilomètres entre l'Amérique du Nord et Sud. Ils peuvent profiter d'un élément assez inattendu, les sargasses.
L'association Carouge organisait ce dimanche (04 octobre) une balade au Vauclin, à la découverte des oiseaux migrateurs, qui se reposent d'un long voyage. On connaît leurs trajets parce que les ornithologues les ont bagués. "La semaine dernière, lors d'un suivi, on a pu observer un oiseau qui a été bagué au New Jersey, aux États-Unis", raconte David Belfan, le président de l'association Carouge. "Certains de ces oiseaux peuvent faire plus de 8 000 km. Ils sortent d'Amérique du Nord, ils vont vers l'Amérique du Sud. Vers le mois d'avril-mai, ils remontent dans l'autre sens."

La plage du Grand Macabou est chargée de sargasses. Mais les algues détestées font enfin des heureux parmi les oiseaux. "Ça produit beaucoup d'invertébrés, [...] des moucherons", explique Béatrice Condé, membre de l'association Carouge. "Les oiseaux migrateurs sont contents de trouver autant de nourriture. Comme ils sont de passage, ils descendent uniquement pour manger. Là, ils trouvent la table posée comme cela."

 

Ornithologie touristique

Distinguer les oiseaux n'est pas donné à tout le monde mais les passionnés de l'association y arrivent sans problème. D'ailleurs, l'ornithologie peut même devenir une forme de tourisme. "Je profite de ma venue ici pour admirer les oiseaux qui sont pour la plupart très différents des oiseaux que l'on trouve en Métropole", dit César Leprètre, ornithologue en vacances.

À (re)voir, le reportage de Cécile Marre et Guilhem Fraissinet : 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live