Fusillade au Paparazzi : "qui protège les habitants de la Martinique?" se demande le frère d'Eddy Jean-Zéphirin

faits divers
Scène de crime
Scène de crime (Paparazzi au Lamentin, dimanche 6 décembre 2015) ©Martinique 1èreScène de crime (Paparazzi au Lamentin, dimanche 6 décembre 2015)
Dans une lettre ouverte de deux pages, Kevin Jean-Zéphirin, le frère d'Eddy Jean-Zéphirin, s'interroge sur les raisons de la fusillade qui a coûté la vie au père de famille de 33 ans. Il pointe notamment du doigt la responsabilité de la police.
La lettre ouverte de Kevin Jean-Zéphirin fait le tour des réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Dans cette missive, son auteur s'interroge sur les raisons qui ont conduit à la mort de trois personnes (Karita Médelice, Eddy Jean-Zéphirin et Ronaldo Saint-Philippe dit l'Américain) lors d'une fusillade dans la boîte de nuit "Le Paparazzi", le dimanche 6 décembre au petit matin.

Kevin Jean-Zéphirin pointe du doigt la responsabilité de la police dans la genèse du drame. Plus largement, le frère d'Eddy Jean-Zéphirin dénonce une "démission" des forces de l'ordre notamment dans le monde de la nuit. Et de se demander: "Qui protège les habitants de Martinique?". Une rhétorique sur laquelle il s'appuie pour expliquer le fait que certains protagonistes de la fusillade portaient des armes à feu.

Contacté au sujet de ce courrier, l'état-major de la police n'a pas encore répondu à nos sollicitations.

Découvrez le courrier de Kevin Jean-Zéphirin:
Lettre ouverte kevin Jean-Zéphirin from Joseph Nodin