Le Carême commence dès ce mercredi !

carême
Cendres église
©MARTINIQUE 1ERE
Cette année, la messe des cendres se fera dès ce mercredi (10 février), et non pas le vendredi. A l'époque, on voulait éviter de cumuler festivités de carnaval et début du carême. C'est le nouvel archevêque Monseigneur David Macaire qui est à l'origine du changement.
Pour les catholiques, l'imposition des cendres marque l'entrée du carême. Depuis près de quarante-six ans, la province ecclésiastique Antilles-Guyane pouvait repousser cette messe du mercredi au vendredi. Mais cette année, la célébration aura bien lieu le mercredi des cendres, ce 10 février. "On sera en parfaite unité avec les autres chrétiens du monde", se réjouit cette fidèle.


Cinq jours pour recevoir l'imposition des cendres

En concertation avec les évêques de Guadeloupe et de Guyane, l'archevêque de la Martinique a décidé de ce retour à la normale. "Il y avait une obligation du vendredi qui coinçait un peu les curés, les personnes aussi", justifie Monseigneur David Macaire. "Certains étaient déjà en carême. Ce n'était pas nécessaire de les obliger à attendre. Ceux qui veulent courrir le vidé jusqu'au mercredi des cendres pourront d'autant plus recevoir les cendres le vendredi. Moi-même, je les donnerai jusqu'au dimanche soir".
 
Les fidèles ont donc le choix sur cinq jours. "C'est une période où on commence à remettre en cause ce que l'on a fait. Que ce soit mercredi ou vendredi, ce n'est pas un problème", conclut une autre fidèle.
 
Les explications de Peggy Pinel-Fereol et Eddy Bellerose : 
Cette année, la messe des cendres se fera dès ce mercredi (10 février), et non pas le vendredi. A l'époque, on voulait éviter de cumuler festivités de carnaval et début du carême. C'est le nouvel archevêque Monseigneur David Macaire qui est à l'origine du changement.

Intervenant : Monseigneur David Macaire, Archevêque de Martinique