publicité

32es de finale de la Coupe de France : l'Aiglon est éliminé par l'Us Orléans (2-3)

L'Aiglon du Lamentin est éliminé des 32es de finale de la Coupe de France de football par l'équipe de ligue 2 d'Orléans (2-3), après prolongations ce samedi 5 janvier 2019 au stade de la Source à Orléans.

Orléans (en jaune) et l'Aiglon (en rouge) samedi 5 janvier 2019 à Orléans. © Carl Behary-Laul-Sirder
© Carl Behary-Laul-Sirder Orléans (en jaune) et l'Aiglon (en rouge) samedi 5 janvier 2019 à Orléans.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Les martiniquais semblaient crispés dès le début de la rencontre à cause du froid, de l'enjeu ou de la force tranquille de l'équipe de l'Us Orléans. Le milieu de terrain de l'Aiglon souffre d'entrée. "L'équipe est même coupée en deux", soulignent les commentateurs de radio Martinique la 1ère. 

Malgré les prouesses d'Arnaud Hugues-des-Etages, le gardien de l'Aiglon, les professionnels de ligue 2 maîtrisent la rencontre et ouvrent logiquement le score par le guadeloupéen Jordan Telle (28e), tout seul devant le but au terme d'une attaque limpide de son équipe. Quelques actions d'Orléans donnent des frissons aux supporteurs martiniquais mais sans aggraver le score.
La deuxième mi-temps est plus équilibrée après quelques "recadrages" de l'entraîneur Jean-Marc Civault. L'Aiglon impose un pressing beaucoup plus haut, obligeant Orléans à perdre quelques ballons.
L'Aiglon très soutenu lors de ce match de 32es de finale de la Coupe de France de football à Orléans. © Carl Behary-Laul-Sirder
© Carl Behary-Laul-Sirder L'Aiglon très soutenu lors de ce match de 32es de finale de la Coupe de France de football à Orléans.
La sortie de Maël Crifar (supervisé par quelques recruteurs), et l'entrée de Franck-Olivier Rochambeau à l'Aiglon, donne d'autres arguments offensifs aux martiniquais. Stratégie payante Grégory Banal égalise (70e), dans une ambiance survoltée dans le camp des nombreux supporters de l'équipe martiniquaise.
Orléans perd ses repères alors que l'Aiglon prend conscience de ses capacités. Les deux équipes se neutralisent (1-1) à la fin des 90 minutes de jeu. Les amateurs martiniquais poussent les professionnels de Ligue 2 aux prolongations de 2 fois 15 minutes.

C'est Orléans qui prend l'avantage par Gaëtan Perrin (104e), à cause d'une erreur d'attention des martiniquais. Au courage Gary Bocaly pousse le gardienThierry Renault (112e), à marquer contre son camp (2-2). Nouvelle égalisation des martiniquais qui n'ont pas le temps de savourer. Sur l'engagement Orléans inscrit un troisième but attribué à Fahd El-khoumisti. Victoire et qualification d'Orléans (3-2) face à des martiniquais qui ont fait honneur à leur territoire.
 

Une incroyable épopée avant le retour au championnat


Les martiniquais ont éliminé le Stade Poitevin (National 3), lors de l'épreuve de tirs au but (4-1), le samedi (17 novembre 2018), à Buxerolles près de Poitiers. Au 8e tour, l'Aiglon se qualifie encore pour les 32es de finale, en éliminant Sainte Geneviève (National 2), le samedi 8 décembre 2018, au stade Georges Gratiant du Lamentin (3-2).

L'Aiglon va retrouver le championnat de Régional 1 le samedi 12 janvier 2019 face à l'Essor Préchotin (match en retard de la 7e journée).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play