4 artistes martiniquais sur la scène de la finale nationale du concours des Voix des Outre-mer

culture
Affiche Voix des Outre-Mer
©France TV

Edwin Fardini, Clémence Hausermann, Ludivine Turinay, Moanna Laou sur les planches de l'Opéra Bastille ce vendredi 22 janvier 2021 pour le concours national des Voix des Outre-mer. Créé en 2017 par Fabrice Di Falco, cet évènement met en lumière les talents de nos territoires. 

Le concours des Voix des Outre-mer où la chance d'embrasser une carrière d'artiste lyrique nationale, voire internationale, sous la houlette du talentueux chanteur lyrique Fabrice Di Falco. 

L'évènement se déroulera ce vendredi 22 janvier 2021 à huit clos sous le haut patronage du président de la République Emmanuel Macron et sera transmis en direct sur le Portail des Outre-Mer de La 1ère, depuis l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille. 

4 artistes martiniquais en lice 

 

Ludivine Turinay a 23 ans. Elle a interprété en 2008-2009 le personnage de Nala dans la Comédie Musicale du Roi Lion au Théâtre Mogador et en 2016 a fait partie du Choeur des Jeunes de l’Orchestre de Paris.

C’est entre une inspiration de "soul music - gospel", l’étude du piano classique et l’écoute des mélodies antillaises que Ludivine trouve son épanouissement.

Elle est diplômée en Langues Étrangères Appliquées spécialisées en Affaire et Commerce et pratique la comédie musicale, passionnée de  chant, danse moderne jazz  et théâtre. 

Ludivine travaille seule sa voix lyrique depuis deux ans pour participer au concours Voix des Outre Mer.

Théâtre Laou a 27 ans. Vétérinaire pour animaux de compagnie à Fort-de-France en Martinique. Elle chante "depuis toujours" comme un loisir, au départ toute seule.

Après s'être inscrite à la chorale de l'école vétérinaire, elle a adhéré à un club de musique puis a pris des cours de chant variété d'avril à septembre 2019 avec Claudia Duguay à La Rochelle pour mieux maîtriser sa voix pop.

En parallèle, elle chantait l'air de la Reine de la Nuit dans son salon et a pris ses premiers cours de chant lyrique avec Mme Cyrille grâce au concours Voix des Outre-Mer.

Clémence Hausermann a 15 ans et vis à Fort-de-France en Martinique. 

Nous sommes une famille qui chante, pas vraiment officiellement, car nous sommes très peu à avoir pris de réels cours de chant, mais nous sommes très pratiquants et le rendez-vous à la messe du dimanche a toujours été un bon moyen pour s'entraîner à chanter juste. 

Clémence Hausermann. Candidate en lice au concours "Voix des Outre-mer".

 

Elle ajoute encore :

J’ai la chance d’être sélectionnée et c’est ainsi que je rentre dans la famille des VOM et participe au concours le 17 décembre dernier, en Martinique.

 

Le jeune baryton Edwin Fardini est le 4e artiste en lice.

Révélation Classique de l’Adami 2019 et lauréat du CNSMD de Paris où il a étudié dans la classe de chant d’Élène Golgevit, le jeune baryton Edwin Fardini se voit rapidement proposer des engagements comme soliste auprès d’orchestres et institutions prestigieuses.

En témoignent ses débuts lors de la saison passée au prestigieux Teatro alla Scala de Milan (rôle de Paris dans Roméo et Juliette de Gounod), mais encore ses récentes apparitions dans les parties de baryton solo duRequiemdeBrahms(sousladirectiondeRaphaëlPichon,puisPatrickDavin)etde Manfredde Schumann avec l'Orchestre de Paris dirigé par Daniel Harding.

Au cours de sa formation, il a eu l’opportunité de travailler le répertoire de mélodie française, du Lied et de l’oratorio auprès des pianistes Anne Le Bozec et Susan Mano􏰀, ainsi que du baryton Stephan Genz et de la mezzo-soprano Janina Baechle ; il a par ailleurs participé aux masterclasses de Thomas Quasthoff, Bernarda

En 2016, il est lauréat de la Fondation de l’Abbaye de Royaumont, de même que de la Fondation Daniel et Nina Carasso, soutenant notamment ses explorations artistiques autour de Gustav Mahler.

Lors de l’édition 2017 de l’Académie du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence, il participe à la Résidence Pinocchio et travaille en tant que doublure musicale pour la Création mondiale du dernier opéra du compositeur Philippe Boesmans et du dramaturge Joël Pommerat.

En 2018 il fonde avec Mariamielle Lamagat (soprano), Adèle Charvet (mezzo-soprano) et Mathys Lagier (ténor), L’Archipel, ensemble à géométrie variable, invité comme « Ensemble résidant » à la Fondation Singer-Polignac en 2018/2019.

On l’a entendu en récital aux côtés d’Anne le Bozec, de Tanguy de Williencourt, de Clément Mao-Takacs et du Secession Orchestra au Grand Salon du Musée de l’Armée, au Théâtre de l’Athénée, au Festival Les Athénéennes de Genève, ou encore au Festival de Royaumont.

A noter pour la saison 2020/2021 : Furie/Tisiphone (Hypollite et Aricie) au Théâtre de l’Opéra Comique, ou encore la Marâtre et Baba Yaga (Hansel et Gretel de Damien Lehman) avec l’Orchestre national d’Île-de-France.

La générosité de Fabrice Di Falco 

 

Le chanteur lyrique, soprano et contre tenor suit une carrière internationale. Il n'a jamais oublié la Martinique et s'est juré de faire connaître les talents des Outre-mer. 

Il aurait pu ne pas s'investir pour cette cause, mais c'est mal connaître cet artiste généreux et charismatique. 

Les master class de Fabrice Di Falco accompagnent les candidats sélectionnés pour ce concours. 

Des candidats de différents horizons

 

16 candidats présenteront leur programme pendant la soirée devant un jury de professionnels présidé par Richard Martet, rédacteur en chef d’opéra Magazine.

Waaydah-Hydjrat Bakary et Kamar Boura de Mayotte,

Edwin Fardini, Clémence Hausermann, Ludivine Turinay et Moanna LAOU de Martinique,

Toni Catherine et Cédric Nourru de La Réunion, 

Coretta Moueza, Lesly-Aniel Mouila, Axelle Saint-Cirel et Carole Dorlipo de Guadeloupe,

Véronika Nugent et Jess Rodrigues de Guyane, 

Tinalei Mahuta de Polynésie-Francaise, 

Auguste Truel d'Haïti. 

Trois prix seront décernés : le prix Voix des Outre-mer, le prix Jeune Talent et la Mention d’encouragement

Les Outre-mer en continu
Accéder au live