Le 49e festival de Fort-de-France accueille les artistes du digital et des dessins numériques

technologies
Festival de Fort-de-France
La "Foyal Digital Contest" compétition de dessins numériques s'est déroulée hier (mercredi 8 juillet). ©Daniel Bétis
Prouver l’importance du digital n’a pas été une mince affaire. la réponse est innovante. La "Foyal Digital Contest" compétition de dessins numériques s'est déroulée hier (mercredi 8 juillet). 4 artistes digitaux ont concouru et assuré le spectacle au 49e festival de Fort de France.
L’atelier création numérique du Sermac animé par Aîfa Minar a offert un show qualitatif pour la première édition du "Foyal Digital Contest" hier (mercredi 8 juillet de 19 à 23h) au parc culturel Aimé Césaire à Fort-de-France. 

 

Un spectacle inédit et innovant


Une salle bâtie de pierres anciennes accueillait le public avec une exposition numérique d'oeuvres réalisées par les élèves. Sur une estrade, de chaque côté, des palettes numériques et deux écrans géants permettaient aux festivaliers de vivre en direct le travail des compétiteurs.

Le spectacle a été réalisé à partir de logiciels ayant les mêmes médiums des beaux-arts (pastel, fusain, aquarelle, acrylique). Ces compétitions numériques ont permis de découvrir des artistes de talent comme Lynda Blameble, le graffeur Xan ainsi que James, le spécialiste de la 3D. Le gagnant est Lionel Pigaglio, maitre digital painter. 
Festival de Fort-de-France
Lionel Pigaglio, le maitre du digital painter. ©B.Bétis
Aïfa Minar, l'animatrice de l'atelier a expliqué la portée et la déclinaison de cette nouvelle technologie sur le plan personnel et professionnel (création de décors pour les jeux vidéos et illustration pour les jeunes dans les médias).
Les activités autour du numérique sont à l'honneur jusqu'au samedi 11 juillet 2020. La deuxième session master-class porte sur le thème "perspective et paysages".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live