martinique
info locale

Les agents du centre pénitentiaire de Ducos sont en colère

justice
greve prison
Les agents étaient mobilisés devant l'établissement afin d'empêcher toute activité sur le site (27 novembre). ©C.C.
Après près de cinq heures de blocage, le centre pénitentiaire de Ducos est à nouveau accessible. En effet, depuis 6 heures ce lundi matin (27 novembre), à l'appel de quatre syndicats (CGT pénitentiaire, UFAP-UNSA justice, SLP Ducos FO et SLJ-CFTC), les agents se sont mobilisés devant la prison.
Le personnel pénitentiaire avait prévu une opération "prison morte" ce lundi 27 novembre et ainsi empêcher toute activité sur le site. Ainsi dès 6 heures ce matin, ils ont placé des pneus et des palettes bloquant tout passage.
Cependant peu après 11 heures, les gendarmes et les pompiers sont intervenus pour libérer l'accès.

Voir la vidéo :Les agents se sont mobilisés à l'appel de quatre syndicats (CGT pénitentiaire, UFAP-UNSA justice, SLP-FO et SLJ-CFTC). Ils souhaitent dénoncer "la répétition des agressions violentes contre les personnels pénitentiaires, les conditions de travail épouvantables et exécrables et en solidarité fraternelle avec leurs collègues de Guadeloupe".

Voir le communiqué :

Communiqué syndicats prison

En effet, il y a huit jours, un agent appelé "Manu" a été brûlé grièvement à la main. Selon l'intersyndicale, "Paris veut transférer l'agresseur à Ducos". Une option inacceptable pour le personnel.
Images brulure prison
Les photos choc illustrent les blessures infligées au gardien de la prison de Guadeloupe. ©C.C.
Ils souhaitent une réelle réflexion et prise de position afin d'améliorer les conditions de travail des agents et d'incarcération des prisonniers. Rappelons que la surpopulation carcérale à Ducos est un problème dénoncé depuis de nombreuses années.