publicité

L'agresseur d'un agent de sécurité condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis

Le 27 novembre dernier, un agent de sécurité est poignardé par un jeune homme de 29 ans qui se rendra de lui-même au commissariat de police quelques heures plus tard. Il a été condamné mardi 2 janvier à une peine de quatre ans de prison dont deux avec sursis.

Les collègues de l'agent agressé ont assisté au procès afin de manifester leur soutien. © C.G.
© C.G. Les collègues de l'agent agressé ont assisté au procès afin de manifester leur soutien.
  • Claude Gratien - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Le jugement du tribunal correctionnel de Fort-de-France a été rendu hier soir (2 janvier). Le jeune homme qui avait blessé un agent de sécurité à l’hôpital Pierre Zobda Quitman avec un couteau a été condamné à une peine de quatre ans de prison dont deux avec sursis.

Une personnalité complexe


La peine est relativement clémente du fait de la personnalité du prévenu. La représentante du ministère public, avait réclamé cinq ans de prison ferme à son encontre, mais visiblement les juges ont tenu compte de la personnalité très complexe de l’individu de 29 ans qui se trouvait devant eux.
Selon les experts psychiatres, il présente des troubles de la personnalité. Sa peine a été assortie entre autres d’obligations de soins et de suivi. Il est ressorti libre du palais de justice et sera convoqué prochainement par le juge d'application des peines.

Les faits s’étaient déroulés le 27 novembre dernier à l'entrée de l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. L'agent de sécurité âgé de 57 ans, avait reçu un coup de couteau au niveau du ventre avant d'être pris en charge par les pompiers dépêchés sur place. Son agresseur s'était rendu de lui-même quelques heures plus tard. 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play