publicité

L'Aiglon du Lamentin se qualifie en éliminant le Stade Poitevin (4-1) aux tirs au but

Les martiniquais de l'Aiglon du Lamentin se qualifient pour le 8e tour de la Coupe de France lors de l'épreuve de tirs au but face au Stade Poitevin (4-1), ce samedi (17 novembre 2018), à Buxerolles près de Poitiers.

Les joueurs du Lamentin au 7e tour de la Coupe de France (samedi 17 novembre 2018). © Outre-mer la 1ère
© Outre-mer la 1ère Les joueurs du Lamentin au 7e tour de la Coupe de France (samedi 17 novembre 2018).
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
L'Aiglon du Lamentin a fait jeu égal avec le Stade Poitevin dans ce match du 7e tour de la Coupe de France ce samedi (17 novembre 2018), à Buxerolles près de Poitiers, dans le département de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine. (Re)voir le match.
La première mi-temps répond aux attentes de l'entraîneur Jean-Marc Civault. Les martiniquais quadrillent bien le terrain et procèdent surtout par de courtes passes. "Comme le Barça (le légendaire club espagnol du Fc Barcelone de Lionel Messi)", estiment Alain Rosalie et Mahm El Mamoune, les deux commentateurs de la rencontre.
 

0-0 à l'issue du temps réglementaire


Dès le début de la seconde mi-temps, les joueurs du Stade Poitevin se montrent les plus offensifs et obtiennent plusieurs corners. Le gardien martiniquais Arnaud Hughes des Étages s'oppose à toutes les tentatives poitevines. L'Aiglon tient le choc puis le jeu se rééquilibre.

Les martiniquais sont à leur tour offensifs. Ils obtiennent même la plus belle occasion. Grégory Banal touche le poteau (59e), alors que le gardien du Stade Poitevin état battu. À quelques minutes de la fin du match, l'attaquant de l'Aiglon Maël Griffard, tombe dans la surface de réparation du Stade Poitevin suite à une belle action collective, cherchant le penalty (84e). L'arbitre le sanctionne d'un carton jaune pour simulation. Aucune équipe ne prend l'avantage à l'issue des 90 minutes du temps réglementaire.
 

Prolongations puis tirs au but


La partie est toujours aussi équilibrée au début de l'épreuve des prolongations. Le Stade Poitevin qui joue en National 3, n'arrive pas à faire la différence. Les lamentinois sont organisés et combatifs. Ils jouent très bien. "'C'est une belle surprise", avouent les commentateurs. La deuxième partie des prolongations ne change rien. L'Aiglon et le Stade Poitevin sont départagés par l'épreuve de tirs au but.

Les martiniquais l'emportent (4-1). Jacky Berdix, Jean-Manuel Nédra, Steven Cadol et José Goron, ont marqué. Le gardien Arnaud Hughes des Étages a été décisif en arrêtant deux tirs adverses.

L'Aiglon jouera le 8e tour de la Coupe de France de football au stade Pierre Aliker à Fort-de-France le 8 ou le 9 décembre 2018.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play