Appel à la vigilance pour les produits anti-moustiques

santé
Répulsifs
Vigilance avant d'acheter un produit répulsif ©Vanessa Etienne
En cette période d’épidémie de zika, le service de la concurrence et la répression des fraudes alerte le public. La vigilance s'impose avant d'acheter certains produits présentés et étiquetés comme répulsifs. Certaines substances contenues dans ces produits pourraient se révéler dangereuses.
Dans ce contexte épidémique, de nombreux consommateurs se tournent vers des produits revendiquant une action répulsive à l’égard des moustiques. La direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes appelle à la vigilance avant d’acheter ces produits répulsifs. Des contrôles ont relevé plusieurs anomalies. Certains produits vendus contiennent des substances actives non autorisées comme l’huile essentielle de citronnelle. Les dates de péremption de ces produits sont parfois masquées. Certains produits trompent quelque peu le consommateur sur le danger qu’ils pourraient représenter, avec des termes comme produit ‘ naturel ‘’ ou ‘’ non toxique ‘’.. on peut lire aussi des choses comme ‘’ ne nuit pas à la santé ‘’ ou ‘’ produit respectueux de l’environnement ".

Vigilance

Il faut aussi vérifier la présence d’un numéro d’autorisation du produit et faire attention aussi aux mentions d’avertissement, de danger et aux pictogrammes, ces petits dessins éventuellement présents sur l’étiquette des produits qui doivent vous avertir des précautions à prendre. L’agence régionale de santé rappelle que la meilleure protection consiste à porter des vêtements légers et couvrants et que l’on peut appliquer des répulsifs sur les parties non couvertes.

Plus spécifiquement pour les femmes enceintes :

les produits conseillés par l’ARS Martinique regroupent ceux qui ont été listés sur la base des directives du Haut conseil de santé publique et de la  Haute autorité de santé, cela en total accord avec les recommandations et des directives européennes sur les biocides.
Répulsifs moustique
Affiche de la campagne faite pour les femmes enceintes ©ARS Martinique

La DGCCRF rappelle donc aux consommateurs qu’ils doivent prêter attention : 

A la nature des substances actives contenues dans les produits - A la présence d’un numéro d’autorisation du produit - Aux mentions d’avertissement, de danger et aux pictogrammes éventuellement présents sur l’étiquette des produits afin de s’informer sur les précautions d’usage