publicité

Après 35 ans à la mairie, Rodolphe Désiré annonce ne pas se représenter au Marin

C’est officiel, Rodolphe Désiré, le maire du marin, a annoncé ce dimanche 6 janvier 2019 qu’il ne se représenterait pas aux municipales de 2020. Les jeux sont lancés entre certains adjoints et les membres de l’opposition. La succession est ouverte.

Rodolphe Désiré à la fête patronale du Marin (6 janvier 2019). © Alain Livori
© Alain Livori Rodolphe Désiré à la fête patronale du Marin (6 janvier 2019).
  • Alain Livori - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le , mis à jour le
Après Pierre Samot, c'est un autre "ancien" de la vie politique martiniquaise qui annonce son retrait. 

C'est lors de son discours à l'ouverture de la fête patronale de la ville ce dimanche 6 janvier que les mots ont été prononcés. Rodolphe Désiré a lui-même annoncé qu’il passera la main en 2020 après près de 35 ans à la tête de la ville du Marin.
 

Le plus ancien maire en exercice


Élu en 1983, Rodolphe Désiré, aujourd'hui âgé de 81 ans, est le plus ancien maire en exercice de Martinique. Il a été sénateur entre 1986 et 2004. 

Il fait partie des militants de l'OJAM poursuivis pour atteinte à l’intégrité du territoire suite à l'affichage du "Manifeste de la jeunesse de Martinique" en 1962.
 

Qui pour lui succéder ?


À l’heure du choix d'un dauphin, tout semble désigner Yvonne Tritz, la première adjointe, mais Rodolphe Désiré laisse planer le mystère. 

"Ça fait quand même 35 ans que je suis là, j’ai été élu au 1er tour six fois. Le moment est venu de transmettre le relais à mes concitoyens. J’ai à côté de moi une équipe qui va prendre le relais. Yvonne Tritz et les autres. Mais je suis membre d’un parti politique, on a toujours été au Marin en union avec des gens à sensibilité de gauche. J’ai mes propres candidats, mais je ne vais m’étendre avant que nous soyons réunis pour savoir qui représentera l’Union Démocratique Solidaire pour le Renouveau du Marin", déclare Rodolphe Désiré.

Rodolphe Désiré

Jocelyn germé, deuxième adjoint, membre du PPM a lui aussi des ambitions politiques. Il n’a pas souhaité s’exprimer, mais il n’a pas encore jeté l’éponge et se voit bien maire du marin.
  
Dans l’opposition les candidats sont connus, d'un côté José Mirande de la dynamique marinoise se tient prêt, il n’en est pas à sa première tentative. De l'autre, Joseph Bellerose qui a fait liste commune avec ce dernier entend lui aussi se présenter.

Le fait que Rodolphe Désiré ait annoncé son retrait en 2020 risque d’attiser les convoitises. Le Marin devient donc une commune où le scrutin sera très observé. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play