publicité

Pierre Samot quitte son fauteuil de maire du Lamentin après 29 ans de mandature

Il a été membre du PCM, avant de former son propre parti en 1998. Pierre Samot va quitter son fauteuil de maire du Lamentin, après 29 années de mandature. Il s'apprête à passer le relais, en douceur, à son adjoint David Zobda, mardi 20 novembre, à l'occasion d'un conseil municipal d'investiture. 

Pierre Samot va quitter son siège de Maire du Lamentin, mardi20 novembre 2018, après 29 années de mandature… © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Pierre Samot va quitter son siège de Maire du Lamentin, mardi20 novembre 2018, après 29 années de mandature…
  • Par Maurice Violton
  • Publié le , mis à jour le
C'est un Pierre Samot particulièrement alerte, et très en forme qui va céder la place à David Zobda, ce mardi 20 novembre. Un passage de relais préparé de longue date et qui devrait se faire sans aucune tension.
 

Plusieurs prétendants à sa succession 


Dans le passé, beaucoup ont voulu voir une rivalité entre les "dauphins présumés" du père de "Bâtir le Pays Martinique".
Un temps premier adjoint chargé de la prévention de la délinquance, des affaires juridiques et contentieuses, Philippe Edmond-Mariette est finalement parti du Lamentin. Il avait également été le suppléant de Pierre Samot à la députation et l'avait remplacé à l'Assemblée nationale en 2003 suite à l'invalidation de Pierre Samot par le Conseil constitutionnel.

Puis une "rivalité" entre David Zobda et Josette Manin a pris place. Mais l'ancienne présidente du Conseil Général de Martinique est devenue députée, laissant le champ libre à celui qui s'apprête à recevoir l'investiture, ce mardi.
Pierre Samot parcours politique volet 1
 

La sécurité et les relations internationales, priorités de Pierre Samot


Pour ses dernières heures en tant que maire, celui qui a quitté le Parti Communiste Martiniquais pour fonder Bâtir le Pays Martinique à la fin des années 1990, a fait venir des personnalités politiques des pays avec qui il a tissé des liens de coopération régionale. C'est l'une de ses plus grandes satisfactions. Pierre Samot quitte son siège de maire, mais il restera toujours actif au sein du conseil municipal pour sa commune. Par ailleurs il garde son mandat à la Cacem. Le bâtisseur n'a pas encore rangé définitivement ses outils.

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play