Les atermoiements des politiques déclenchent l'anxiété des planteurs de canne

industrie
Planteurs de canne
José Bonnialy et Stéphane Gouyer, planteurs de canne à sucre ©Martinique 1ère
Les planteurs de canne ont publié une lettre ouverte dans laquelle ils expriment leur inquiétude à trois mois de la récolte. Ils vivent très mal les atermoiements des politiques quant à l'avenir de l'usine du Galion.
Une délégation du personnel du Galion a rencontré Claude Lise, le président de l'Assemblée (lundi 20 novembre). Il assure le personnel de son soutien en expliquant qu'une décision a déjà été prise dans l'affaire de la chaudière de l'usine du Galion...

Ces propos rassurent la délégation mais pas les planteurs de canne qui ont publié une lettre ouverte dans laquelle ils expriment leurs inquiétudes à trois mois de la récolte. L'avenir de toute une filière est accroché à une décision politique qui tarde à venir.

(Re)voir le reportage de Jannick Dulio et Stéphane Petit-Frère
Les planteurs de canne à sucre s'inquiètent des hésitations des politiques dans le dossier du Galion ©martinique