Avec 16 560 cas, l’épidémie de dengue progresse encore en Martinique

dengue
Moustique
©Martinique la 1ère
Selon le point épidémiologique publié, lundi 21 septembre 2020, les tendances des indicateurs de surveillance concordent et montrent que la circulation virale sur la Martinique est toujours très active. Cette épidémie de dengue de 2019-2020 est la plus active depuis les 15 dernières années.
Le nombre hebdomadaire estimé de cas pour les quinze premiers jours de septembre a doublé en comparaison au nombre enregistré il y a un mois.


Des chiffres toujours à la hausse


6 000 patients ont consulté un médecin généraliste libéral pour suspicion de dengue au cours des 4 dernières semaines, (du 17 août au 13 septembre) soit plus d’un tiers des 16 560 cas suspects vus en consultation depuis le début de l’épidémie. 

La circulation du virus de la dengue reste très active en Martinique. Les données chiffrées font état de 3 800 cas cliniquement évocateurs vus en médecine de ville au cours des deux dernières semaines ( du 1er au 13 septembre 2020).

Le nombre hebdomadaire estimé de cas pour ces deux dernières semaines a doublé en comparaison au nombre enregistré il y a un mois. On estime que près de 6 000 patients ont consulté un médecin généraliste libéral pour suspicion de dengue au cours des 4 dernières semaines, soit plus d’un tiers des 16 560 cas suspects vus en consultation depuis le début de l’épidémie.
Point épidémiologique
Incidence cumulée des cas cliniquement évocateurs de dengue, Martinique, semaines 2020-34 à 2020-37 ©ARS-Martinique -Veille sanitaire

Aucune zone de l’île n’est épargnée


La répartition spatiale des cas cliniquement évocateurs de dengue est représentée sur la quasi-totalité des communes de la Martinique. Aucune zone de l’île n’est épargnée par la circulation du virus et la majorité en est très fortement impactée.

Le nombre de visites réalisées par SOS-médecins pour suspicion de dengue est en augmentation continue depuis plusieurs
mois avec un nombre hebdomadaire de visites équivalent àprès de 400 visites en deux semaines. 
La tendance est donc depuis plusieurs semaines à une augmentation très franche du nombre hebdomadaire de nouveaux cas confirmés.

(voir vidéo : docteur Régine Flechon Jean-Baptiste)
Docteur Régine Flechon Jean-Baptiste
Le nombre hebdomadaire des admissions aux urgences pédiatriques a augmenté pour atteindre en semaine 2020-37 plus d’une centaine d’admissions.
Au cours des deux dernières semaines, le nombre cumulé des admissions dans le service des urgences pédiatriques était de 220 cas.
Les cabinets médicaux ne desemplissent pas. Depuis le début de l’épidémie (2019-45) la Martinique compte 16 560 cas cliniquement évocateurs.
 

Des actions sur le terrain


La préfecture, l'ARS  et la CTM lancent à partir de ce mardi 22 septembre et  jusqu’au samedi 26 septembre 2020, une campagne de sensibilisation.
En plus des équipes qui seront déployées sur le terrain, les autorités veulent plus particulièrement sensibiliser les scolaires. 
Huit établissements vont bénéficier d’une action de sensibilisation : 4 écoles et 4 collèges, situés au Lamentin, au François, au Marigot, à Sainte-Marie, à Rivière-Pilote, aux Anses d'Arlet. Et à Schoelcher
Les Outre-mer en continu
Accéder au live