Blocage du Grand Port Maritime de Martinique, le tribunal ordonne une médiation

justice
Palais de Justice
Palais de Justice de Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
Le Grand Port Maritime de Fort-de-France a assigné l'intersyndicale afin d'obtenir le déblocage du site de la Pointe des Grives. L'audience débutée hier (vendredi 3 décembre) s'est clôturée ce samedi 4 décembre 2021. Le tribunal a ordonné une médiation entre les deux parties.

D'un côté, il y a les responsables du Grand Port Maritime qui souhaitent que la structure soit totalement libérée. De l'autre, les quatre centrales syndicales (CGTM, l'UGTM, FO et FO-STIS) assignées en référé qui indiquent ne pas bloquer totalement le site. 

Les deux avocats de l'intersyndicale, maître Sylvette Romer et Georges-Emmanuel Germany ont demandé à la présidente du tribunal d'accepter "une médiation saine" avant de se prononcer.
L'
avocat du Grand Port Maritime de la Martinique, maître Joël Catol, a donné son accord. 

Après une suspension de séance, le tribunal a validé cette proposition et ordonné une médiation entre les deux parties. L'intersyndicale et le Grand Port Maritime de Martinique ont jusqu'à mardi pour trouver une issue avec l'accompagnement des médiateur de Martinique. 

Le port, un site stratégique

L'accès au port est difficile depuis le début du mouvement social, le 22 novembre 2021. Quelques camions de containers ont tout de même pu quitter le lieu hier (vendredi 3 décembre 2021). 

Cette assignation en référé s'est déroulée sur deux jours (vendredi 3 et samedi 4 décembre 2021). 

61ab9b263c753_ambiance-exterieur-tgi-fdef.jpg
Des sympathisants soutiennent les membres de l'intersyndicale à l'extérieur du Palais de Justice. ©Thierry Sokkan

Quelques sympathisants ont fait le déplacement pour soutenir les membres de l'intersyndicale.