martinique
info locale

Blocages de commerces : le préfet invite les manifestants à sortir du conflit "par le haut"

chlordécone
Le préfet Franck Robine
Le préfet Franck Robine, invité du journal (dimanche 1er décembre 2019 présenté par Cécile Marre). ©Martinique la 1ère
Convié à exprimer la parole de l'État sur les tensions liées à l'affaire de l'empoisonnement des terres de Martinique par le chlordécone, le préfet invite les manifestants à sortir de ce conflit "par le haut".
Le préfet Franck Robine a exprimé la parole de l'État dimanche soir (1er décembre 2019) dans notre journal. Des propos attendus après les manifestations devant certains commerces depuis six semaines. Franck Robine invite les militants anti-chlordécone "à sortir de ce conflit par le haut".

(Re)voir cet entretien dans le journal de dimanche soir (1er décembre 2019), présenté par Cécile Marre.
Il n'y a pas eu de blocage de supermarchés samedi et dimanche contrairement à vendredi dernier. Des manifestants avaient décidé d'empêcher le fonctionnement du centre commercial Génipa à Ducos, en pointant une nouvelle fois la responsabilité du Groupe Bernard Hayot dans le scandale du chlordécone selon eux.

Par ailleurs, 7 personnes ont été interpellées à la suite de précédentes manifestations plus virulentes au centre commercial du Robert, le samedi 23 novembre 2019. Elles seront présentées devant la justice au début janvier 2020.Le préfet précise que l’État va assurer sa mission de maintien de l’ordre en cas de besoin, tout en ouvrant la porte au dialogue.
Publicité