martinique
info locale

"Bon voyage Albert" : Gordon Henderson exprime son émotion après la mort d'Albert Nadeau

hommage
Gordon Henderson
Gordon Henderson, le fondateur du groupe "Exile One". ©Martinique La 1ère
Le leader du groupe "Exile One", Gordon Henderson, a bien connu Albert Nadeau. Il a appris la nouvelle du décès du chanteur martiniquais lundi (2 avril), au retour d'une prestation au Canada.
Le chanteur martiniquais Albert Nadeau qui vient de disparaître dimanche à l'âge de 66 ans, a travaillé pour la production de disque Saultonne.

En 1970, Gordon Henderson, le fondateur du groupe "Exile One" de la Dominique, crée le label Saultonne afin de promouvoir des artistes dans d'autres courants. Ainsi, on a vu l'éclosion d'Ophelia, de la Dominique, la grande dame de la chanson créole, et Albert Nadeau dans la funky lypso. "On a eu des tubes d'Albert, comme I like Martinique woman (...) Toute la famille Saultonne est triste de la disparition de notre frère", dit-il avec l'émotion de circonstance.

"Sa Ferrari ou ses voyages avec son garde du corps"


"'J'ai connu Albert Nadeau dans les années 70. Il était déjà une grande star dans les îles. il avait des tubes tels que "D'lo coco", "Comme un maïs", et plus tard à Paris, nous avons fait des collaborations avec Saultonne. C'était vraiment un bon moment, des souvenirs à garder à tout jamais", poursuit Gordon Henderson. "C'est un moment triste mais en même temps quand je pense à Albert, je pense à la joie, aux tournées que nous avons effectuées un peu partout.

Albert était un homme de glamour. Le type de glamour que l'on trouve dans le
show-business On se souvient de sa Ferrari, ou de ses voyages avec son ami et garde du corps Louison du Prêcheur. C'était vraiment un homme qui amenait de la joie.

Nous adressons nos sincères condoléances à la famille. Bon voyage Albert",
conclut le fondateur du mythique groupe "Exile One".
Publicité