La Caraïbe ouvre ses frontières aux voyageurs internationaux, un coup dur pour le trafic régional

monde
Sainte Lucie aeroport international
Sainte Lucie ouvre ses frontières au trafic aérien international. ©wikipediazidanehadeed
Dès ce 1er juin 2020, plusieurs pays de la région commencent à ouvrir les frontières, fermées depuis près de 3 mois. La majorité des îles donnent la priorité aux voyageurs internationaux. Malgré une forte demande, la reprise des rotations inter-iles n’est toujours pas précisée.

 
Sainte Lucie et Antigua et Barbuda s’apprêtent à accueillir les premières rotations d’American Airlines le 4 juin 2020. Les voyageurs doivent être munis d’un dépistage négatif pour le COVID19.

À Antigua et Barbuda, les employées des hôtels qui accueilleront les premiers touristes, seront hébergés sur leurs lieux de travail afin d’empêcher toute contamination chez eux.

Le premier avion de British Airways en provenance d’Angleterre est attendu à Antigua en juillet 2020.

Mia Mottley, Premier ministre de Barbade annonce que la réouverture des frontières ne sera pas faite dans la précipitation.
 

Nous ne sommes pas pressé par rapport à une quelconque date. Nous sommes guidés uniquement par les protocoles de sécurité, selon Mia Mottley, premier ministre de Barbade.


À Barbade, la priorité c’est d’éviter de déclencher, par importation, une 2ème vague de contamination du COVID19.
BARBADE PLAGE
À Barbade la date de la reprise du secteur du tourisme est inconnue. ©CarolinePopovic
Avec 17.000 cas confirmés du COVID19 et 500 décès, la République Dominicaine est le pays le plus touché dans la région. Le virus circule toujours or le gouvernement annonce la réouverture des frontières au transport aérien le 1er juillet 2020.  Le groupe espagnol Iberostar confirme que l’activité dans 4 de ses 7 hôtels reprendra mi-juillet.  
 

La reprise des rotations régionales se fait attendre


À partir du 12 juin 2020, la navette inter-iles, Express des Iles reprendra ses rotations uniquement entre la Martinique, la Guadeloupe et Marie Galante. 

Sur sa page Facebook, les demandes des voyageurs de Sainte Lucie et de la Dominique se multiplient. Des malades contraints d'annuler les rendez-vous dans des hôpitaux guadeloupéens et martiniquais veulent reprendre leurs soins.

D’autres commentaires viennent des ressortissants martiniquais et guadeloupéens bloqués dans les territoires anglophones depuis le début du confinement pour le COVID19.

Aucune date n’a été annoncée pour la desserte des pays anglophones.
Express des Iles
Les ferrys d'Express des Îles ©facebook
La LIAT, compagnie aérienne régionale, a repoussé la reprise de ses vols jusqu’au 30 juin 2020. Les pays anglophones ont privilégié les compagnies étrangères au detriment du trafic inter-îles.

Air Caraïbes et Air Antilles Express assurent les rotations uniquement entre Pointe-à-Pitre, la Martinique et Grand Case. La desserte des pays comme la République Dominicaine, la Dominique et Sainte Lucie ne va pas démarrer dans l’immédiat.
La LIAT
Les avions de la LIAT seront cloués au sol jusqu'au fin juin 2020. ©LIAT (FB)
La Dominique annonce que les voyageurs régionaux seront accueillis à partir du début de juillet 2020. L’île ne possède pas d’aéroport international. Elle dépend exclusivement de la reprise du trafic régional. Tous ses voyageurs arrivent soient par bateau ou par avion des îles voisines.