Ces accras qui nous donnent l’eau à la bouche…une tradition en Martinique

traditions
Accras / morue et carottes / vendredi saint
Accras de morue et de carottes. ©I.C

Tradition respectée chez les catholiques de Martinique, où l’on cuisine principalement des accras comme chaque vendredi saint. Les recettes sont variées : aux légumes, à la morue, au poulet, à la langouste, au lambis ou aux crevettes…tout dépend des bourses et du savoir-faire culinaire.

Chaque année, à l’occasion du vendredi saint, il flotte dans l’air une odeur d’accras, un met dit "pauvre" que les catholiques cuisinent en Martinique, afin de respecter une pratique séculaire consistant à éviter les repas festifs, surtout durant la journée de "pénitence".

Mais au fil du temps, cette tradition est devenue un véritable rendez-vous culinaire et de partage, au point que des foires aux accras sont organisées le jour "J" (vendredi saint), car les palais sont de plus en plus gourmands.

Accras / légumes et crevettes / vendredi saint
Accras à base de légumes et de crevettes. ©I.C

Les recettes d’accras sont diverses, aux légumes (avec du giraumon et des choux durs) ou à la morue pour les plus classique, tandis que d’autres les préfèrent au poulet, ou encore pour les plus fins gourmets, aux crevettes, à la langouste, au lambis…

La cuisson est plutôt rapide, mais pour faire la différence, c’est la composition qui sera appréciée à la dégustation.

©I.C

Ces accras, consommés en général avec de la salade et du pain, sont dégusté habituellement durant les 4 jours du weekend Pascal (du vendredi saint au lundi de Pâques). C’est en tous cas un "plan B" pour les allergiques aux crabes du "matoutou", autre tradition de cette fête religieuse.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live