publicité

Chlordécone : les élus attendent davantage du préfet

Le préfet de région s'est entretenu avec les élus de l'Assemblée sur le chlordécone. Une rencontre jugée "plutôt positive dans son ensemble" par les élus, même si le préfet n'a apporté que très peu d'informations nouvelles sur le sujet.

Le préfet reçu par les élus de l'Assemblée de Martinique à propos du chlordécone (9 février 2018) © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Le préfet reçu par les élus de l'Assemblée de Martinique à propos du chlordécone (9 février 2018)
  • Martinique La 1ère
  • Publié le
Pour la première fois dans la courte histoire de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), le préfet, le directeur général de l'ARS (Agence Régionale de Santé) et le directeur de la DAF (Direction de l'Agriculture et de la Forêt), ont échangé avec les élus de l'Assemblée sur les actions de l'État dans la lutte contre les conséquences du chlordécone en Martinique.

Le préfet Franck Robine était invité par Claude Lise, le président de l'Assemblée lors de la deuxième journée des travaux des élus (vendredi 9 février 2018) à Fort-de-France. Une invitation qui intervient après les nouveaux remous autour du chlordécone.

Le représentant de l'État a évoqué son désir d'une publication rapide de la nouvelle cartographie des terres polluées en Martinique et de reprise des réunions du Grephi (Groupe régional phytosanitaire), arrêtées depuis juin 2016.

Une rencontre jugée "plutôt positive dans son ensemble" par les élus même si le préfet n'a apporté que très peu d'informations nouvelles sur le sujet.

(Re)voir le reportage de Corinne Jean-Joseph et Guilhem Fraissinet
Le préfet reçu à l'Assemblée


1 518 264 958

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play