martinique
info locale

Chlordécone: des personnalités demandent aux parlementaires antillais de prendre leurs responsabilités

chlordécone
Chlordécone
©Martinique1ere
Dans une lettre ouverte, des médecins et des écologistes réclament des Parlementaires de Martinique et de Guadeloupe, qu'ils alertent le gouvernement sur l'impact cancérigène du chlordécone sur la population. 
Des médecins et des écologistes signent une lettre ouverte adressée aux parlementaires de Martinique et Guadeloupe. Ils leur demandent d'exiger du gouvernement que les effets cancérigènes du chlordécone soient publiquement reconnus.

Des médecins et Florent Grabin le président de l'association PUMA (Pour Une Martinique Autrement), mêlent leurs voix et rappellent "que des études menées par la communauté scientifique internationale ont démontré la dangerosité du chlordécone. Ces études ont établi qu'il s'agit d'un perturbateur endocrinien déclenchant des cancers et des pathologies comme le cancer de la prostate, du diabète et de l'obésité".

Lire l'intégralité de cette lettre ouverte.

Lettre aux parlementaires

Publicité