Chlordéconémie : des ateliers pour adopter de bons gestes

chlordécone
atelier Chlordéconémie
©DR
L’IREPS, l’Instance régionale des Ressources en Éducation pour la Santé de la Martinique, organise des ateliers, sur le dosage de la chlordécone dans le sang. Des conseils sont donnés aux participants pour leur permettre de diminuer la présence de la chlordécone dans leur organisme.

Les ateliers sont animés par un conseiller JAFA, chargé du programme de santé autour des jardins familiaux.
L'objectif est d'aider les participants à réduire le taux de chlordécone dans le sang, en adoptant les bons gestes. Et cela passe par l’alimentation.

Écoutez les témoignages de quelques participantes.

Participantes atelier chlordéconémie


Des fruits et légumes plus ou moins sensibles


Des études scientifiques ont montré que les cultures comme les carottes et les tubercules qui poussent dans le sol sont sensibles à la chlordécone.
En revanche, les fruits aériens n’en contiennent pas.
Pour les autres plantes comme les curcubitacées, la salade, l’oignon pays et la canne à sucre, on peut trouver des traces de chlordécone, lorsque le terrain est fortement contaminé.

Pour les volailles, il peut y avoir aussi, un risque de contamination. D’où l’importance d’analyser le sol.

Écoutez Luc Bocharel, conseiller en agronomie JAFA.

Chlordécone et volaille


Après ces ateliers, les participants ont des entretiens avec des professionnels : diététicienne et médecin de santé environnementale.
Ils pourront également effectuer le test de chlordéconémie, pour connaître l’ampleur de leur exposition à la molécule. Ce test est gratuit pour tous.

Le prochain atelier, prévu le vendredi 22 octobre 2021, est quasiment complet. D'autres dates devraient être mises en place au mois de novembre.