La circulation du virus de la dengue s’intensifie en Martinique

dengue
Moustique dengue
©Moustique dengue portail info
La direction de veille et de la sécurité sanitaire a publié ce jeudi 5 décembre 2019, un point épidémiologique relatif à situation de la dengue en Martinique. La circulation du virus de la dengue s’intensifie. On constate une augmentation du nombre hebdomadaire de cas confirmés biologiquement.
D'une semaine à l'autre l'ARS (Agence Régionale de Santé) a enregristré une augmentation du nombre de cas confirmés biologiquement (29 cas en semaine 2019-48). 


Au-dessus de valeurs saisonnières


Cette tendance est également enregistrée au regard du nombre de cas cliniquement évocateurs vus en médecine de ville avec un dépassement de seuil. 180 cas et le nombre dépasse les valeurs saisonnières habituelles. 
Il est à noter que l'extension de la circulation se fait vers le centre et le nord de la Martinique et à un rythme très actif dans le sud.
Carte Dengue

Répartition géographique 


Sept communes nouvellement touchées rapportent des cas confirmés : Le Marin,  Le Robert, Sainte-Marie, Saint-Joseph, Case-Pilote, le Diamant et Trinité.

Au mois de novembre, le nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue estimé à 415 cas représente 60% des 680 cas vus par les médecins généralistes depuis début juillet 2019.

SOS-médecins a enregistré une hausse du nombre de visites à domicile pour suspicion de dengue depuis deux mois. Il représente près de 3% de l’activité de l’association SOS-médecins et représente un nombre total de 93 cas cliniquement évocateurs de dengue

La région du Sud de la Martinique reste encore très impactée par le virus, notamment au niveau des communes du Vauclin ( 29 cas biologiquement confirmés pour la période) et de Sainte-Anne qui montrent des incidences supérieures à 10 cas pour 10.000 habitants. 


Préconisations


Le Comité d'Experts des Maladies Infectieuses et Emergentes (CEMIE) en charge de la dengue  a proposé le passage en phase 2 niveau 2 du PSAGE (Programme de surveillance, d’alerte et de gestion des épidémies). Une réunion se tiendra le 11 décembre pour valider ce changement de phase.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live