publicité

Comment va se dérouler l'Assemblée Générale du MIM ? 

L'assemblée générale du MIM c'est ce vendredi 7 septembre à l'espace DD au Lamentin. Il s'agira de procéder au renouvellement du conseil d'administration du parti. Deux listes sont en présence celle du "Groupe de Réflexion des Patriotes" et celle menée par Alfred Marie-Jeanne, le président contesté.

Alfred Marie-Jeanne (de dos) face à ses partisans lors d'une soirée au Gros-Morne (31 août 2018). © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Alfred Marie-Jeanne (de dos) face à ses partisans lors d'une soirée au Gros-Morne (31 août 2018).
  • Martinique La 1ère
  • Publié le
Quelle que soit l'issue du vote de cette Assemblée Générale, le Mouvement Indépendantiste Martiniquais devrait connaître un tournant historique ce vendredi 7 septembre 2018.

Pour la première fois en 40 ans, le mouvement qui a été créé le 1er juillet 1978, c'est un administrateur, le cabinet Alain Miroite, qui organise l'élection de son conseil d'administration.

L'association politique a été placée sous administration provisoire depuis le 1er juin 2018, à la suite d'un recours intenté par certains membres auprès du Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France. Ainsi, cette assemblée générale organisée par la justice est la première du parti depuis 2011.
  

Deux listes en présence


D'un côté le "Groupe de Réflexion des Patriotes" a déposé une liste intitulée "Patriote IEMO – Informer, Éduquer, Mobiliser et Organiser" avec une quinzaine de noms, dont celui de Sylvain Bolinois. De l'autre, une liste menée par Alfred Marie-Jeanne réélu par un vote à main levée lors de "l'assemblée générale populaire" du Gros-Morne le 31 août dernier. "Vous serez surpris de notre détermination" avait-il annoncé en évoquant le prochain vote. Cependant, à ce stade, rien ne dit que l’une de ces deux listes ne fera pas l’objet de contestations, à l’issue du vote. En effet, selon le Groupe de Réflexion Patriote, les deux parties s’étaient entendues au préalable sur le chiffre de 15 colistiers. Il se trouve que la liste conduite par Alfred Marie-Jeanne ne compte que trois noms.

Lors de cette grande réunion à huis clos à l'espace DD au Lamentin, les membres à jour de leur cotisation, soit un peu plus de 210 personnes, devraient participer à un vote à bulletin secret afin d'élire le conseil d'administration du parti en présence de l’administrateur provisoire et du commissaire aux comptes.

Par ailleurs, il ne devrait pas y avoir d’échanges dans la salle. Seules des réponses seront apportées aux questions posées par écrit, jusqu’à 48 heures avant la tenue de l’assemblée. Ce sera le cas par exemple, d'un courrier adressé par le Groupe de Réflexion Patriote sur les conditions de prêts accordés à certains candidats. Un courrier qui circule notamment sur les réseaux sociaux.

Vendredi soir, le Mouvement Indépendantiste Martiniquais connaîtra une nouvelle gouvernance. Soit les derniers dirigeants sont reconduits, soit le Groupe de Réflexion Patriote l’emporte, et il aura la délicate tâche de "moderniser les statuts du MIM", tout en assistant au départ des "Marie-Jeannistes". 
  
Dans tous les cas, un autre événement se déroulera sous les yeux des militants, il s'agit de la dernière sortie de Jean-Philippe Nilor, le député de la 4e circonscription.L'ancien membre votera, et après se retirera, pour voler de ses propres ailes. Il partira avec forcément quelques militants, déçus par tout ramdam au sein du MIM, ces derniers mois. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play