Comment va se dérouler la reprise du sport en Martinique à partir du 08 décembre

sport
Sport
©Martinique la 1ere
Le sport c'est la vie. Du fait de la crise sanitaire liée à la Covid, les disciplines sportives ont été stoppées. Certaines vont désormais pouvoir recommencer en respectant un protocole sanitaire strict à partir du 08 décembre en Martinique. 
Petit à petit le sport reprend ses droits en Martinique après le second épisode de confinement. L’amélioration de la situation sanitaire devrait permettre sa reprise sous certaines conditions à partir du 08 décembre.

Les établissements recevant du public (ERP) de plein air, autrement dit les stades, seront autorisés à recevoir à nouveau des pratiquants. Les rugbymen, les footballeurs et les autres pourront donc de nouveau retouver les terrains extérieurs. Cependant pour la reprise des entraînements et des compétitions comme avant la pandémie, il faudra respecter plusieurs étapes. Les  jeunes et les adultes devraient donc pouvoir reprendre.

Dans un premier temps les contacts entre joueurs ne devraient pas être autorisés. Il sera donc impossible de faire un match.

Les pratiquants devront respecter les règles et les protocoles sanitaires propres à chaque fédération.
 

Gymnases, piscines...


Concernant les ERP couverts, les gymnases, ils seront de nouveau ouverts et utilisables pour tous, toujours en respectant les règles sanitaires et la distanciation.

La situation est la même pour les piscines.

Pour toutes ces infrastructures les vestiaires collectifs seront autorisées par jauge de 6 personnes en simultané. De plus le public dit statique (les spectateurs) ne sera pas autorisé.

Les manifestations sportives sur la voie publique et dans les espaces publics seront autorisées si les protocoles sanitaire des fédérations sont respectés.
 

Certaines disciplines toujours interdites


Cependant, les courses cyclistes, les courses hors stade, les sports mécaniques, la voile traditionnelle et certaines autres activités physiques encadrées ne devraient toujours pas être habilitées.

Cependant certaines compétitions pourraient se dérouler. C’est le cas notamment pour les ERP de plein air en fonction des disciplines. Pour celles-ci, la jauge spectateur devra être inférieure à 50% de la capacité d’accueil de l’infrastructure, et inférieure à 1 000 personnes.

C’est aussi le cas pour les ERP couverts. Cette fois la jauge des spectateurs devra représenter au maximum 30% du public possible avec un maximum de 1 000 personnes.

Si la situation sanitaire continue de s’améliorer, les salles de sports pourraient de nouveau ouvrir à partir du 15 décembre. Si c’est le cas, les cours individuels et les cours collectifs jusqu'à 6 personnes pourraient reprendre. Les pratiquants seraient une nouvelle fois soumis à un protocole sanitaire renforcé.