Confinement en Martinique : les commerçants se réinventent pour maintenir une activité

entreprises
Montage commerçants confinement
Ces commerçants se réinventent pour maintenir leur activité pendant le confinement. ©Martinique la 1ère
À l’annonce du second confinement, un vent de résistance s’est levé en Martinique. Beaucoup de commerçants ont refusé d’interrompre une nouvelle fois leur activité, ce qui a donné lieu à des initiatives originales, ingénieuses. Peut-être de quoi remotiver ceux qui pensent à baisser les bras.
3825 nouvelles entreprises en Martinique en 2019, c’est 14% de plus que l’année précédente. Et c'est aussi un record sur le territoire. Mais cette dynamique créative est aujourd’hui menacée par les effets de la crise sanitaire. 

Ils sont gérants de boutiques spécialisés, coachs sportifs, acteurs, chanteurs, auto-entrepreneurs. Du jour au lendemain, leur vie professionnelle s’est paralysée parce que reléguée au rang de non essentielle. Mais certains ont fait le choix de résister. Quitte à se réinventer. 

(Re)voir le dossier avec des images de Fabienne Léonce. 
Toutes activités confondues, plusieurs centaines de commerçants martiniquais se sont lancés dans la vente sur internet. Pour certains, le changement est encore très peu rentable. La commerçante d'un lieu d'événementiel transformé en espace de co-working ne s’est pas versée de salaire depuis six mois. Cependant, comme les autres, elle garde le sourire et continue de se battre.
Pour beaucoup, rester ouvert, c’est surtout une façon de rester vivant. Quitte à abandonner sa véritable passion, le temps d’un confinement.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live