Coronavirus : 2 500 masques pour la police nationale de Martinique, offerts par la CTM

coronavirus
Police
Opération de contrôle au Lamentin (jeudi 9 avril 2020) ©Martinique la 1ère
Mercredi 15 avril 2020, la Collectivité Territoriale de Martinique a fait parvenir un stock de 2 500 masques aux agents de la police nationale, en première ligne eux aussi, dans le combat contre le covid-19. Les syndicats s'en félicitent et pointent du doigt "les carences de l'Etat".
Les gardiens de la paix avaient déjà interpellé plus d’une fois leur hiérarchie pour se plaindre d’un manque de matériel de protection dans la lutte contre le coronavirus, en particulier de masques. Or, ils interviennent au quotidien sur la voie publique afin de faire respecter les consignes gouvernementales.

En Martinique, au début du mois de mars 2020, les agents avaient même menacé de faire jouer leur droit de retrait, si leurs doléances n’étaient pas entendues.
 

2500 masques de la part de la CTM


Mercredi 15 avril 2020, les policier affectés à la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique) ont reçu un colis de 2500 masques de la CTM (Collectivité Territoire de Martinique). 
Police
Contrôle de police sur les routes de Martinique (Jeudi 9 avril 2020). ©Martinique la 1ère
Selon nos informations, cette livraison devrait permettre aux agents de tenir un peu plus de deux semaines sur le terrain. Tout dépendra du nombre de contrôles quotidiens effectués par des patrouilles de 3 hommes en moyenne.

On estime qu’avec 150 masques par jour, on tient bien.

(Un cadre).

Le porte hélicoptère Dixmude de la marine nationale attendu cette semaine dans les eaux des Antilles-Guyane pour des missions spécifiques covid-19, devrait fournir une nouvelle cargaison de masques d’après nos sources.
 

Les syndicats remercient la collectivité


Pour Thierry Baucelin, le secrétaire départemental d’Alliance Police, cette action dénote les "carences au niveau de l’Etat".

Ce que nous regrettons en fait, c’est de voir les collectivités territoriales ainsi que des organisations privées, pallier les carences de l’Etat, qui nous a envoyé récemment des masques périmés depuis 2001 pour certains.
Donc nous remercions le président du conseil exécutif Alfred Marie-Jeanne et l’ensemble des élus.

Même constat pour Jimmy Héllénis, secrétaire départemental d’Unité SGP F.O Police.

Nous sommes très contents de ce geste de la CTM, car effectivement on observe toujours que la fourniture de matériels dans cette période de crise fait défaut, d’où ces dons d’autres organismes et même de particuliers, lors de nos contrôles (...).
Il nous faut de ce matériel pour travailler, parce-que nous ne voulons pas être des vecteurs potentiels de ce virus covid-19 lorsque nous côtoyons la population. Or, nous sommes obligés d’intervenir sur le terrain. C’est notre mission. Donc les dons sont les bienvenus, ce qui rassure les collègues.

Actuellement, enivron 300 hommes sont mobilisés 24h/24 dans la zone police regroupant deux villes en Martinique : Lamentin et Fort-de-France.