Coronavirus : l’association pour le logement social a édité un guide à l'attention des locataires des cités HLM

logement
Guide ALS
©ALS
L’association pour le logement social a édité un guide qui retrace son action, son accompagnement et son implication pendant la crise sanitaire liée au Coronavirus. Le guide fait référence aux procédures mises en place pour le déconfinement auprès des locataires des résidences HLM en Martinique
L’ALS (Association pour le Logement Social) a présenté son guide aux institutions et notamment à Francis Carole de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), samedi 9 mai 2020.

Le document retrace son action, son accompagnement auprès des locataires dans les résidences HLM de la Martinique. Un suivi de plus de 300 familles au sein des parcs Simar, Smhlm et Ozanam.

Kalthoum Ben M’ Bareck, directrice, a évoqué l’écoute sociale et psychologique, les veilles téléphoniques, l’affichage des consignes dans les résidences, la distribution de colis alimentaires, de masques fournis par la CTM, la gestion des enfants et des visites urgentes pendant le confinement.
Kalthoum Ben M’ Bareck, directrice de l'ALS
©DR - Kalthoum Ben M’ Bareck, directrice de l'ALS

Ce guide ne concerne pas que la gestion de l'activité pendant le confinement. Il va au-delà et traite de la phase de déconfinement. Cet ouvrage aborde plusieurs thématiques comme : les consignes générales de sécurité, les mesures d'hygiène et de sécurité, les modalités d'accès à l'ALS. Il aborde également la répartition du travail en télé travail, les visites-à-domicile et les entretiens au bureau.

Le guide sera diffusé auprès de l'URASS (Union Régionale des Associations du Secteur Sociale et Médico Social) et de la FAS (Fédération des Acteurs de la Solidarité), ainsi que certaines structures sociales martiniquaises afin de partager cette expérimentation et l'enrichir de l'expérience des autres.
 

Qu‘est-ce que l’ALS ?


L'Association pour le Logement Social a été créée en 1991 pour venir en aide aux personnes défavorisées et vulnérables (handicapées, invalides, âgées, isolées, des familles monoparentales, des personnes souffrant d'addiction et de trouble) Elle intervient dans le parc SIMAR, SMHLM et OZANAM sur toute la Martinique. 

L'association favorise l'accès et de maintien dans ces lieux pour limiter les procédures contentieuses d'expulsion. Pour ce faire, l'ALS assure une prise en charge globale de la cellule familiale, pour la résolution des difficultés de toute ordre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live