Covid-19 : baisse de la limite d'âge pour la vaccination en Martinique

coronavirus
Vaccin
Vaccination au palais des sports du Lamentin. ©Martinique la 1ère

En Martinique, 46 921 injections de vaccins ont été réalisées à la date du 29 avril 2021. L'Etat par le biais de la préfecture ou de l'ARS encourage la population à se faire vacciner. La Martinique bénéficie d'une dérogation. Désormais toute personne majeure (+18 ans) peut se faire vacciner. 

La vaccination est désormais ouverte à toutes les personnes majeures (+18 ans). Jusqu’ici, seuls les adultes de 55 ans pouvaient se faire vacciner ou ceux qui avaient des maladies graves.

Si vous souhaitez vous faire vacciner le plus simple est de vous rendre dans un vaccinodrome. En effet, les médecins de ville et les pharmaciens ne disposent que du vaccin de la marque AstraZeneca qui est utilisable qu’à partir de 55 ans.

Les médecins souhaitent justement avoir accès aux autres marques afin de pouvoir vacciner toute la population de plus de 18 ans.

Anne Criquet Hayot, présidente de l’Union des médecins libéraux, rappelle les modalités pour se faire vacciner.

Itw Dr Anne Criquet-Hayot

Les vaccinodromes qui disposent du vaccin des laboratoires Pfizer vont pouvoir commencer sous peu à injecter les deux doses aux personnes majeures.

Pour l’heure, en Martinique, 46 921 injections ont été faites. Dans le détail, 33 439 premières doses de Pfizer ont été administrées et 11 706 pour la deuxième dose, il s'écoule un delai de près de quatre semaines entre les deux doses.

En ce qui concerne l'’AstraZeneca, 1764 doses sont recencées pour la première injection et seulement 12 vaccinations pour la deuxième injection. De nombreuses polémiques sont liées à l’utilisation des vaccins en fonction de leur marque.

L’Agence Régionale de Santé recommande à toute la population de se faire vacciner. Grace à ce geste, le nombre de personnes admises dans les différents services de réanimation ou de Covid devrait diminuer.

L'accès à la vaccination nous permet d'envisager une sortie progressive de cette crise et un retour aux conditions de vies que nous connaissions avant l'épidémie

Jérome Viguer Directeur de l'ARS Martinique (point de presse du 29 avril 2021)

En attendant, la Martinique reste classée au niveau de vulnérabilité élevée.

Sept centres de vaccinations sont répartis sur l’ensemble du territoire et sous peu un nouveau devrait voir le jour au Lorrain.